Chiffres clés

Nombre d'habitants :

191 300

(Insee, estimations de population, 2012)

Nombre d'actifs :

70 700

(Insee, recensement de population, 2013)

Nombre d'entreprises :

4 600

(Urssaf, 2014)

Gers

Secteurs phares

L’agriculture : principal moteur économique du Gers

Le Gers est au premier rang français pour les surfaces en oléagineux et figure en bonne place pour les productions avicoles (volailles, palmipèdes gras), les productions de semences, les surfaces en céréales et la production de vin. Le département est à la seconde place après l’Aveyron en termes de nombre d'exploitants bio et de surface. L’agriculture gersoise a également su se diversifier. Certaines exploitations agricoles développent des activités de transformation des produits en privilégiant les circuits courts de commercialisation (vente directe, magasins de producteurs, ...). D’autres s’impliquent dans l’agritourisme en proposant des services d'hébergement, de restauration ou de loisirs à la ferme. 

L’agroalimentaire : première activité industrielle du département

Le secteur des IAA (Industries Agro-alimentaires) se compose d'un tissu de PME/TPE aux activités très diversifiées  à l'image des productions du département : produits laitiers et glaces, produits à base de fruits et légumes, conserveries de foies gras, production d’armagnac. Il dispose également de plusieurs unités industrielles de dimension nationale dont Danone, Prolainat / Andros, Delpeyrat …

L’activité liée aux commandes aéronautiques et spatiales se développe

Dans le département, l’activité liée aux commandes aéronautiques et spatiales est essentiellement industrielle (absence d’établissements de services) et composée d’une majorité de PME / TPE (moins de 10 salariés). Elle se développe à l’est du Gers en lien avec le pôle toulousain.

Mécanique et géomatique : deux filières à haute valeur ajoutée

Le Nogaropôle développe, autour de son circuit automobile Paul Armagnac et de son aérodrome, le 1er Pôle Européen spécialisé sur les études de liaisons au sol et les systèmes embarqués. L’un des objectifs est de développer conjointement des activités automobiles et aéronautiques sur le site.

La géomatique est une discipline au croisement de toutes les sciences de la terre et des technologies de l'information. Elle permet de développer de nombreuses applications destinées à l'agriculture pour la gestion des parcelles, à la logistique pour une meilleure gestion des flottes de transport, au secteur alimentaire avec la géotraçabilité des produits, etc. Depuis 2001 et la création du pôle technologique géomatique Téléparc, plus de dix projets européens ont été lancés.

L’éco-construction : une filière en plein essor


Le développement de cette activité au sein du secteur du bâtiment a abouti à une démarche baptisée « Initiative Eco bâti Gers ». Portée par la Chambre de métiers et de l’artisanat et le Conseil général du Gers, cette démarche a pour ambition d’organiser la filière et de fédérer ses entreprises

Population en emploi

Insee, recensement de population, 2013

SERVICES

38 100 actifs

INDUSTRIE

7 700 actifs

CONSTRUCTION

5 400 actifs

COMMERCE

10 200 actifs

AGRICULTURE

9 300 actifs

En savoir plus

CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie