Important

Le site www.mpfm.fr va fermer prochainement.

Nous vous donnons rendez-vous, dès à présent, sur le Portail de l'orientation et de la formation professionnelle en région Occitanie www.meformerenregion.fr

Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Témoignage

Agnès, Anaïs, Christine et Fabienne, ADMR de Puygouzon

Notre but, c’est de permettre aux personnes aidées de rester à domicile

Agnès, Anaïs, Christine et Fabienne, ADMR de Puygouzon

Agnès, Anaïs, Christine et Fabienne travaillent à l’ADMR* de Puygouzon, Fréjairolles et Labastide Dénat. Sur ces 3 communes du Tarn, elles exercent, respectivement, en tant qu’aide à domicile, garde d’enfants et auxiliaires de vie sociale. Elles sont très complices car elles s’occupent parfois des mêmes familles. Elles se transmettent des informations sur les personnes aidées soit directement soit à travers le cahier de liaison. « On donne des détails sur les changements d’état de la personne aidée, les régimes particuliers, les tâches que nous réalisons (toilette, repas, ménage, promenade, courses…)». Ce cahier est un véritable outil de communication utilisé par l’ensemble des intervenants à domicile : personnel médico-social, famille, bénéficiaire. 

La majorité des bénéficiaires sont des personnes âgées dépendantes qui ont besoin d’être assistées dans leurs gestes quotidiens. « Le but de notre travail c’est de permettre aux personnes âgées de rester à domicile. Elles préfèrent rester chez elle plutôt que partir en maison de retraite ». Elles reconnaissent que des liens se créent automatiquement en travaillant au domicile des personnes. « Nous sommes souvent les seules personnes qu’elles voient dans la journée». Ce n’est pas toujours facile car les personnes qui vieillissent, qui souffrent, peuvent changer de comportement. « On sait que la mauvaise humeur ne s’adresse pas à nous. On leur demande de lâcher prise et de nous faire confiance. Si on sait dire les choses sans les heurter, avec beaucoup de souplesse et de diplomatie, ça fonctionne ! ». 

Pour intervenir auprès des personnes atteintes de maladies d’Alzheimer ou Parkinson, l’ADMR leur propose des formations spécifiques afin de mieux gérer ces pathologies. « Cela fait partie de notre métier. On a une grande responsabilité car rien ne doit leur arriver. Il faut prévenir de tous les dangers ! ». Ce qui les motive le plus ? L’envie de les faire rire, les voir sourire, leur redonner de la dignité et rendre vivable des situations difficiles.


* ADMR : Aide à domicile en milieu rural

Publié le 03/08/2012

CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie