Important

Le site www.mpfm.fr va fermer prochainement.

Nous vous donnons rendez-vous, dès à présent, sur le Portail de l'orientation et de la formation professionnelle en région Occitanie www.meformerenregion.fr

Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Témoignage

Tordons le cou aux idées reçues !

Conseils d'un professionnel du recrutement dans le numérique, Cabinet de recrutement Search & Selection

Les métiers du numérique sur la région Midi-Pyrénées :
  • 38 000 salariés sur 3 000 établissements
  • Des recrutements nombreux mais difficiles : 45% des recruteurs dans le domaine IT estiment ces recrutements « difficiles » voire « très difficiles » et cela ne va pas en s’améliorant au contraire.
  • Des exigences des entreprises qui recrutent très « pointues : à la fois sur  la technique, condition sine qua non pour retenir un profil, mais aussi et surtout sur les compétences comportementales professionnelles.


Idée reçue n° 1: la technique c’est ce qu’il y a de plus important !

La réalité est tout autre : les recruteurs sont surtout exigeants sur les compétences comportementales et la personnalité des candidats car dans ce domaine plus que dans d’autre la capacité à s’intégrer dans un projet et à comprendre les attentes des utilisateurs est aussi importante (voire plus) que de disposer de bonnes capacités techniques. Pourquoi ? Parce que les compétences techniques sont plus faciles à combler rapidement que les autres. En effet, lorsqu’il s’agit d’intégrer des nouveaux profils dans des équipes déjà constituée, la capacité à s’intégrer, la rapidité d’adaptation sont des compétences « clés ». Les entreprises  sont exigeantes  et attentives aux capacités intrinsèques des  candidats et à leurs capacités d’évolution.

Idée reçue n° 2 : quand on est bon dans son domaine, on le reste

Le monde du numérique est un monde qui change très rapidement et demande des qualités d’apprentissage et une curiosité naturelle constante tout au long de la vie.
Ce secteur étant en perpétuelle évolution il est évident que pour rester expert dans son domaine il faut faire preuve d’une grande curiosité intellectuelle, être en veille sur les évolutions du marché et poursuivre des formations tout au long de la vie pour évoluer avec le secteur et rester attractif.

Idée reçue N°3 : recruter c’est facile !

Recruter c’est un métier ! Les entreprises qui recrutent beaucoup le savent bien : un recrutement coûte très cher, donc se tromper a de lourdes conséquences.

Les modes de recrutement

  • Par les cabinets de recrutement ou chasseurs de têtes pour les profils expérimentées et/ou  rares et l’externalisation des projets
  • Par une veille constante sur certains profils « pénuriques » et la cooptation
  • Par la diffusion d’annonces sur des sites spécialisés quasi systématiques et permanentes ce qui assure un flot continu de cv
  • Par les écoles ou les institutionnels  qui organisent des forums « emploi », en tissant un réseau

Les formations, les profils, les évolutions

Les plus indéniables : formation supérieure type ingénieur, forte compétence relationnelle et capacité à gérer des projets de manière transverse, faire preuve d’une grande curiosité intellectuelle, être en veille permanente,  faire preuve d’une grande curiosité intellectuelle, rester attractif en se formant.

Les pistes d’évolution : en changeant de domaine d’activité ou vers le management (formation supérieure requise).


Propos recueillis auprès du cabinet de recrutement Search & Selection,  du Groupe Randstad

Publié le 23/12/2015

CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie