Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Cordonnier-ère

Masculin - féminin, pas de discrimination : l'intitulé des métiers présentés est au masculin, genre employé comme représentant les deux sexes sans discrimination à l'égard des hommes et des femmes et à seule fin de faciliter la lecture.

Découvrir le métier Cordonnier-ère en vidéo

Ce métier appartient au domaine :
Textile, habillement, cuir

Je dois être précis dans mes gestes et bien connaître les matériaux pour exercer mon métier

Que fait-il ?

Le cordonnier effectue la remise en état, la rénovation et la réparation d'articles en cuir ou constitués d'autres matériaux souples (sacs, chaussures, etc.) en respectant les règles de sécurité et d'hygiène. Il peut, sur demande, confectionner des articles en cuir ou effectuer d'autres prestations (réalisation de plaque d'immatriculation, reproduction de clés, etc.). 

Comment le fait-il ?

Le cordonnier conseille ses clients et identifie les réparations nécessaires sur leurs articles (remplacement d'une fermeture, d'un talon, etc.). Il démonte les éléments à remplacer, confectionne les pièces de rechange avant de procéder à l'assemblage par collage, couture, clouage ou en utilisant la machine plate. Il s'assure que le produit est d'aplomb, stable et répond aux besoins du client, qu'il conseille ensuite sur l'entretien de l'article.

Quelles compétences ?

Le cordonnier doit connaître : 

  • les techniques de collage et de prise de mesure (habillement),
  • les caractéristiques des cuirs et des peaux,
  • les procédés de couture manuelle, d'affûtage et d'utilisation de machine plate.

Où exerce-t-il ?

Le cordonnier peut travailler dans une cordonnerie traditionnelle ou multi-services. Il peut également exercer son activité dans une entreprise de fabrication ou de réparation d'articles en cuir.

Quelles conditions de travail ?

Le cordonnier est au contact direct de sa clientèle, il exerce parfois son activité le soir et le samedi. Il doit porter un équipement de protection (gants, tablier, etc.) ou une tenue professionnelle pour certaines activités (décapage, clouage, collage, etc.) car son environnement de travail comporte de la poussière et des solvants.

Quelles perspectives d'évolution ?

Après quelques années d'expérience, le cordonnier peut décider de se mettre à son compte en ouvrant son propre atelier. Il peut également, après une formation, se spécialiser dans la retouche en cuir ou la vente en habillement.

En savoir plus

Métiers liés

Formations financées

Offres d'emploi en région

CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie