Ils en parlent Voir tous les témoignages

Témoignage

J’ai dit oui à la VAE

« Du textile à la distribution d’imprimés…Je suis un autodidacte. Entré dans l’industrie du textile avec un CAP, j’ai gravi les échelons jusqu’à devenir responsable de production. 30 ans de carrière ! Mais j’ai aussi vécu des licenciements économiques : en 1991 à Lavelanet, en 2000 à Castres, puis en 2006 à Mazamet. J’ai tout au long de ces années acquis...

Lire la suite

Témoignage

La VAE, pour prendre du recul, sortir de la routine

Je suis conductrice de bus à Tisséo depuis 4 ans et demi. Mon métier me plaît, et je voulais intégrer l’entreprise depuis longtemps. J’ai débuté mon parcours professionnel dans un tout autre domaine, avec un DUT Documentation, puis j’ai fait une première VAE pour valider un DEAVS. Je voulais me reconvertir dans un secteur porteur d’emploi et je me suis battue pour...

Lire la suite

Témoignage

Le master 2 Droit et management social de l'entreprise me permet d'exercer dans un cabinet d'expertise comptable

 « La démarche de VAE : une reconnaissance et une nécessité» Titulaire d’un Bac G1 Secrétariat, j’effectue des payes et rédige des actes, j’apprends « sur le tas » le travail de conseil en droit du travail et conseille des clients pendant 20 ans. Souhaitant évoluer professionnellement, je souhaite acquérir un diplôme indispensable pour me positionner...

Lire la suite

Comment suis-je évalué ?

Qui décide ?

C'est un jury officiel, dont la composition et la désignation sont fixées par la réglementation du diplôme visé. Il est composé le plus souvent de formateurs ou d'enseignants et de représentants qualifiés des professions.

Le jury décide de l'attribution du diplôme. Sa décision est souveraine, c'est-à-dire, sans contestation possible.

Le jury examine votre dossier ou les résultats de votre évaluation et vous invite le plus souvent à un entretien. 

Comment se fait l'évaluation ?

1 - Le principe est d'évaluer au mieux les compétences que vous avez acquises à travers vos activités et expériences.

  • L'évaluation peut se faire sur dossier.

Dans la majorité des cas, l'évaluation par le jury repose sur un dossier que vous avez constitué. Vous décrivez dans ce dossier les activités que vous avez exercées en rapport avec la certification visée.

Le service valideur vous fournit le modèle du dossier : sa composition et son organisation sont propres à chaque valideur.
Vous déclarez dans ce dossier ce que vous savez faire.
Le dossier comporte en général trois parties :

    • une présentation personnelle ;
    • un descriptif et une analyse des emplois occupés : fonctions exercées, tâches remplies, situations rencontrées…
    • des attestations ou justificatifs permettant de prouver la réalité et la nature de l'expérience.

La constitution de ce dossier vous demandera du temps et un investissement personnel important.
Ce dossier est transmis au jury qui s'en sert pour évaluer les compétences que vous maîtrisez.


  • L'évaluation peut se faire par une mise en situation

Le jury vous observe en situation de travail, réelle ou reconstituée.
C'est le cas pour les Titres professionnels du ministère chargé de l'emploi, préparés par l'Afpa ou les centres agréés. 

Vous devez faire la démonstration de vos compétences devant le jury, dans des conditions proches d'un contexte professionnel, en entreprise ou sur un plateau technique d'un centre agréé.
Un entretien final avec le jury, portant sur la vision globale du métier, est nécessaire pour obtenir le titre complet.

2 - Le jury vérifie si votre expérience correspond au référentiel de certification.

Ce référentiel décrit les compétences, aptitudes et connaissances exigées pour l'exercice du métier.
 

3 - Le jury décide de l'attribution de la certification.

Le jury se prononce soit pour :

  • une validation totale
Vos acquis correspondent parfaitement aux compétences, aptitudes et connaissances exigées par la certification visée : la validation totale équivaut à l'attribution de la certification.

  • une validation partielle

Vos acquis ne correspondent pas complètement aux exigences de la certification : le jury vous indique les connaissances, aptitudes et compétences restant à acquérir.


  • un refus de validation

Vos acquis ne correspondent pas aux compétences, aptitudes et connaissances exigées par la certification visée.

4 - La décision du jury vous est adressée officiellement par l'organisme ou l'institution qui délivre le diplôme.




CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie