Agenda

Aucun agenda n'est actuellement disponible dans cette rubrique.

Vous pouvez cependant consulter les agendas de toutes les rubriques en cliquant sur ce lien.

Actualités

  • 26 juin 2017

    187 600 projets de recrutements en 2017 pour la région Occitanie

    Les résultats de l'enquête Besoins en main-d'œuvre 2017 (BMO) viennent d'être publiés par Pôle emploi. Cette enquête annuelle mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l'année 2017, qu'il s'agisse de créations de postes ou de remplacements.  Pour cette nouvelle édition, Pôle emploi a interrogé plus de 160 000 établissements en fin d'année 2016.  Une nette amélioration des perspectives d'embauche pour 2017 Le nombre de projets d'embauche progresse de 4,4 % en Occitanie, soit plus de 7 800 projets supplémentaires par rapport à 2016. La part des établissements souhaitant recruter est également en hausse (24 % contre 22 % en 2016). Plus de la moitié des projets de recrutement est liée à une activité saisonnière en raison des caractéristiques de la région fortement orientée vers le tourisme et l'agriculture.    Plus de 6 projets sur 10 se situent dans les services Avec 114 330 intentions d'embauche, les services représentent 61 % des besoins en main-d'œuvre de la région et se répartissent entre les services aux particuliers (27 %), les services aux entreprises (17 %) et l'hébergement-restauration (17%). Le second secteur envisageant le plus de projet de recrutement est le secteur agricole, avec 36 215 intentions d'embauche dont 5 660 pour des activités de l'industrie agroalimentaire. Le commerce représente 12 % des besoins en main-d'oeuvre de la région. L'industrie représente, comme la construction, 4 % des projets de recrutement. Des profils avec des niveaux de qualifications faibles comme élevés dans les métiers les plus recherchés Vente, tourisme et services (72 539 projets de recrutement) : serveurs de cafés et de restaurants, employés polyvalents de cuisine ou agents d'entretien de locaux Métiers de l'agriculture (34 660) : viticulteurs, arboriculteurs, cueilleurs et les agriculteurs et ouvriers agricoles.  Social et médico-social (22 357) : professionnels de l'animation socioculturelle, aides-soignants, sportifs, animateurs sportifs Encadrement (16 177) : artistes, ingénieurs, cadres études et R&D Informatique, responsables informatiques, professionnels du spectacle Des recrutements qui restent hétérogènes d'un département à l'autre Plus de 4 projets sur 10 sont concentrés sur les seuls départements de la Haute-Garonne et de l'Hérault Au niveau des bassins d'emploi, 4 rassemblent 39 % des besoins en main-d'œuvre de la région : Toulouse (33 400 projets), Montpellier (19 900 projets), Perpignan (11 600 projets) et Nîmes (9 100 projets).  Plus de difficultés de recrutement en 2017 Plus d'une embauche sur 3 est jugée difficile par les employeurs en 2017 soit une proportion en hausse par rapport à 2016 (34 % contre 30 %).Cette hausse des difficultés concerne davantage l'industrie manufacturière (+ 7,9 points) et les services aux entreprises (+ 7 points). Les entreprises de moins de 10 salariés anticipent plus de difficultés à recruter que les entreprises de plus de 100 salariés. Des disparités face aux difficultés existent au niveau des bassins d'emploi avec 5 bassins affichant un taux supérieur à 40 % : Figeac, Rodez, Saint-Gaudens, Toulouse et Muret. Les difficultés rencontrées dans ces territoires concernent principalement la construction, l'hébergement et restauration, le commerce et l'industrie manufacturière. 

    Lire la suite
  • 26 juin 2017

    Le Guide du routard de l'alternance

    L'alternance vous intéresse, vous voulez en savoir plus sur les contrats, les spécificités régionales, ce guide est fait pour vous ! Opcalia et les éditions Hachette publient le premier Guide du Routard de l'alternance avec les soutiens du Medef, de l'Apec et de Centre Inffo.  Destiné au plus grand nombre - candidats à l'alternance et leurs parents - il présente les fondamentaux de l'alternance, des focus régionaux et des informations pratiques.  Le guide est en librairie depuis le 21 juin.  Le Guide du Routard de l'alternance

    Lire la suite

Voir toutes les actualités

Organismes paritaires collecteurs agréés (Opca)

Date de mise à jour : 22 janvier 2016

Objectifs

Les Opca (Organismes paritaires collecteurs agréés) sont des organismes paritaires chargés de collecter, mutualiser et redistribuer les contributions des entreprises au financement de la formation professionnelle continue.
Ils sont agréés et contrôlés par l'Etat. Ils appliquent les priorités de branche en matière de formation professionnelle.

Modalités de création

Les Opca sont créés par voie d'accord : 
- accord paritaire : cet accord est conclu entre les organisations syndicales d’employeurs et de salariés, représentatives au sein du champ d’application de l’Opca en cours de création.
L’accord paritaire fixe le champ d’intervention géographique et professionnel ou interprofessionnel de l’Opca. 
- acte de constitution : cet acte est la convention de création de l’Opca, modifiable par avenant.
Il fixe notamment le champ d’intervention de l’Opca, la composition et les pouvoirs de son conseil d’administration paritaire, les modalités de prise en charge des actions…

Missions des Opca

Les Opca sont au nombre de 20 : 18 organismes nationaux professionnels et 2 organismes interbranches interprofessionnels (Agefos-PME, Opcalia).

Leurs missions sont les suivantes :

- collecter la contribution unique due par les entreprises,

- collecter des contributions supplémentaires ayant pour objet le développement de la formation si un accord de branche national le prévoit, ou par versement volontaire de l'entreprise,

- contribuer au développement de la formation professionnelle continue et de l'apprentissage,

- informer, sensibiliser et accompagner les entreprises dans l'analyse et la définition de leurs besoins en matière de formation professionnelle,

- participer à l'identification des besoins en termes de Gpec (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences),

- s'assurer de la qualité des formations dispensées.


Collecteur unique

L'Opca est agréé pour collecter :
- la contribution unique des entreprises : 
0.55 % de la masse salariale brute (MSB) pour les  entreprises de moins de 10 salariés
1 % de la MSB pour les entreprises de plus de 10 salariés 
- la contribution due au titre de l'emploi dans l'année de salariés en CDD (soit 1 % de la MSB des salariés en CDD)

L'Opca gère cette contribution au sein de différentes  sections : Fpspp (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels), CIF (Congé individuel de formation), CPF (Compte personnel de formation), professionnalisation et plan de formation (section elle-même divisée en quatre sous-sections en fonction de la taille des entreprises).
La gestion de ces différentes sections et sous-sections fait l'objet d'un suivi comptable distinct.
La contribution dédiée au financement du CIF-CDI et CIF-CDD est reversée par les Opca aux Opacif par l'intermédiaire du Fpspp.

Les Opca peuvent être habilités comme Octa (Organisme collecteur de la taxe d'apprentissage) pour collecter la taxe d'apprentissage.

Règles de prise en charge

L'Opca prend en charge : 
- les formations relevant du plan de formation, 
- les formations financées par le CPF,
- les contrats et périodes de professionnalisation, 
- les POE (préparation opérationnelle à l'emploi), 
- les formations faisant suite à des mutations économiques après conclusion d'un accord collectif.

Toutes les informations relatives aux règles de prise en charge et du financement des actions de formations sont disponibles sur les sites Internet des différents Opca.

Suivi

L’Opca doit fournir chaque année aux services de contrôle de l’Etat un état statistique et financier relatif à son activité et un rapport de gestion certifié par un commissaire aux comptes.
Il doit également attester de l’origine des fonds, la réalité des dépenses et la conformité de l’utilisation de celles-ci aux dispositions légales et réglementaires.

Contacts


CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie