Important

Le site www.mpfm.fr va fermer prochainement.

Nous vous donnons rendez-vous, dès à présent, sur le Portail de l'orientation et de la formation professionnelle en région Occitanie www.meformerenregion.fr

Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Interview

Quand le Tarn organise l’Aide à domicile

Quand le Tarn organise l’Aide à domicile

Yves C., Président de l’ADMR* de Puygouzon, Fréjairolles et Labastide Dénat (Tarn).

Quelles sont les missions de l’association ?

Tout l’éventail que l’on trouve dans les services à la personne : garde d’enfants, aide aux familles, aux personnes âgées, aux personnes handicapées, au retour à domicile après hospitalisation. La majorité des interventions se font dans le cadre de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). Depuis sa création en 2002, cette aide a favorisé le maintien à domicile des personnes âgées et a retardé leur entrée en établissement.

Quel est l’impact de votre activité ?

Nous aidons 160 familles. Ce qui représente 24 100 heures d’intervention en 2010. Nous avons recruté, en comptant les CDD et les remplacements lors de congés, environ 35 personnes soit 17 équivalents temps plein. On essaye de proposer à nos salariés un minimum de 70 heures par mois. Lorsqu’on a un surcroît d’activité, on préfère augmenter le nombre d’heures de nos salariés, avec leur accord, plutôt qu’embaucher. Nous avons également une vingtaine de bénévoles, dont je fais partie, pour s’occuper du fonctionnement de l’association.

Quel est le profil de vos salariés ?

Des personnes qui ont suivi une formation médico-sociale : auxiliaire de vie, CAP petite enfance, aide-soignante. Nous avons aussi des aides à domicile sans qualification. Pour accompagner nos publics, de plus en plus dépendants, nous avons mis en place une vraie politique de formation qui renforce nos salariés dans leurs compétences, leur capacité à intervenir et à prendre en compte toutes les situations. Plusieurs salariés ont déjà obtenu, dans le cadre de la VAE*, un diplôme d’auxiliaire de vie sociale ou le CAP petite enfance. Beaucoup ont suivi une formation « fin de vie, comment vivre le deuil », car l’accompagnement d’une personne en fin de vie n’est pas chose aisée. On a beau dire et beau faire, il est difficile de ne pas s’attacher et de garder de la distance avec la personne aidée.


*- ADMR : Aide à domicile en milieu rural
  - VAE : Validation des acquis de l’expérience

Publié le 03/08/2012

CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie