Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Eleveur-euse d'animaux sauvages ou de compagnie

Masculin - féminin, pas de discrimination : l'intitulé des métiers présentés est au masculin, genre employé comme représentant les deux sexes sans discrimination à l'égard des hommes et des femmes et à seule fin de faciliter la lecture.

Découvrir le métier Eleveur-euse d'animaux sauvages ou de compagnie en vidéo

Ce métier appartient au domaine :
Agriculture

Un éleveur ne compte pas son temps, c'est un passionné !

Que fait-il ?

L'éleveur d'animaux sauvages ou de compagnie assure les activités d'alimentation, de soins aux animaux et de reproduction. Il intervient aussi bien sur sol que hors sol et en milieu aquatique. Selon sa structure d'élevage, il est en charge de la transformation et de la commercialisation des produits issus de l'élevage et de l'éducation et du dressage des animaux.

Comment le fait-il ?

Il vérifie les origines des animaux dès leur arrivée dans la structure et les répartit dans les enclos, cages, terrariums... Il distribue les rations alimentaires calculées selon les besoins physiques et physiologiques des animaux et l'approvisionnement des stocks. Il surveille quotidiennement l'état de santé des animaux, dispense les soins adaptés et fait appel au vétérinaire si besoin. Il effectue l'entretien et le nettoyage des locaux d'élevage. Il assure le suivi de l'élevage. 

Quelles compétences ?

 L'éleveur d'animaux sauvages ou de compagnie connaît :

  • l'anatomie des animaux sauvages ou de compagnie,
  • les techniques d'approche et de manipulation des animaux,
  • les techniques d'élevage, de toilettage et de dressage.

Il sait également :
  • établir un diagnostic concernant le bon état de santé et de bien être de l'animal,
  • utiliser des engins agricoles.

Où exerce-t-il ?

Ce métier s'exerce au sein de structures d'élevage (chenil, rucher...), de parcs animaliers et de laboratoires de recherche.

Quelles conditions de travail ?

 Les conditions de travail diffèrent selon le type d'élevage et les animaux (chats, chiens, reptiles, autruches, abeilles, visons...). Des déplacements sont parfois nécessaires, en particulier pour le transport des animaux. L'activité s'effectue, aussi bien à l'intérieur des bâtiments d'élevage qu'à l'extérieur et en environnement à risques (dangerosité de l'animal). Elle peut donc impliquer de travailler en horaires décalés, de nuit et le week-end. Une tenue professionnelle (combinaison de travail, bottes) est requise pour exercer ce métier. 

Quelles perspectives d'évolution ?

L'éleveur d'animaux sauvages et de compagnie peut travailler en tant que garde national dans la protection du patrimoine naturel s'il développe ses compétences en droit forestier, droit rural... S'il approfondit ses compétences en biologie animale et dans les pathologies animales, il peut également évoluer vers le métier de soigneur (en parc zoologique, en pension animale...). 

CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie