Ils en parlent Voir tous les témoignages

Pierre R., mécanicien avionique chez Tarmac Aerosave, entreprise de stockage et de déconstruction d’aéronefs, site d’Azereix (30 salariés).

Au bout de 2 ans, j’étais autonome, du câblage jusqu’au test

Pierre a démarré avec un Bac pro Aéronautique et une mention complémentaire avionique. Il a obtenu au bout de 4 ans d’expérience une licence B2*, une formation agréée par l’aviation civile qui lui permet d’être autonome sur les systèmes avioniques : « Un mécanicien aéronautique européen a aujourd’hui une licence au même titre qu’un pilote ». Chez Tarmac depuis 7 mois dans la déconstruction d’avions, Pierre s’occupe des systèmes embarqués, de la gestion des vols,...

Lire la suite

Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Inspecteur-trice de mise en conformité

Masculin - féminin, pas de discrimination : l'intitulé des métiers présentés est au masculin, genre employé comme représentant les deux sexes sans discrimination à l'égard des hommes et des femmes et à seule fin de faciliter la lecture.

Ce métier appartient au domaine :
Sécurité

Je suis en relation constante avec les services production, exploitation, maintenance et sécurité

Que fait-il ?

Il procède à des inspections et des vérifications techniques et normatives visant à homologuer ou à certifier des équipements, des matériels et des installations industrielles (aéronautique, spatial, agroalimentaire, BTP...).

Comment le fait-il ?

Il vérifie la conformité réglementaire et fonctionnelle des équipements et des installations en effectuant des contrôles, des mesures, des essais et des relevés. Il identifie les anomalies, les non-conformités et les facteurs de risques, élabore des rapports de contrôle et des diagnostics d'anomalies et les transmet aux services concernés. Il peut assurer des interventions de surveillance, de conseil ou d'assistance technique durant les phases de construction, d'exploitation ou de maintenance d'installations industrielles ou d'équipements. 

Quelles compétences ?

- Connaissance de la réglementation en Hygiène, Sécurité, Environnement
- Connaissance des normes appropriées au domaine d'intervention
- Pratique de matériel de contrôle et de mesure
- Pratique de la métrologie
- Maîtrise des techniques d'audit
- Pratique de l'anglais technique


Où exerce-t-il ?

 Ce professionnel exerce dans des entreprises industrielles, des établissements publics, des organismes de contrôle et de certification ou des sociétés de services. De l'aéronautique à l'industrie cosmétique en passant par l'agroalimentaire ou l'armement, son activité se pratique dans de très nombreux secteurs. 

Quelles conditions de travail ?

L'inspecteur de mise en conformité exerce généralement selon des horaires réguliers de jour. Son activité implique des déplacements fréquents. Il peut être amené à travailler dans des conditions particulières (température, poussière, bruit...), ou à intervenir dans des espaces réduits, à proximité du vide, ou en enceinte nucléaire. Ces environnements impliquent souvent le port de vêtements et d'accessoires de protection.


Quelles perspectives d'évolution ?

 L' inspecteur de mise en conformité peut évoluer vers les métiers d'expertise risques en assurances : contrôleur de sécurité des services prévention de la sécurité sociale, expert en assurances dommages, expert risques en assurances, inspecteur-vérificateur en assurances... Il peut également se diriger vers les métiers du management et de l'ingénierie Hygiène, Sécurité et Environnement. 

Perspectives d'emploi : favorables (?)
CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie