Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Ambulancier-ère

Masculin - féminin, pas de discrimination : l'intitulé des métiers présentés est au masculin, genre employé comme représentant les deux sexes sans discrimination à l'égard des hommes et des femmes et à seule fin de faciliter la lecture.

Découvrir le métier Ambulancier-ère en vidéo

Ce métier appartient au domaine :
Santé, social

Une fois que l’on a installé le patient dans l’ambulance, on a un rôle de surveillance

Que fait-il ?

L'ambulancier transporte et accompagne dans des véhicules sanitaires, des personnes malades, blessées ou handicapées au moyen de véhicules spécialement adaptés (VSL : Véhicule sanitaire léger ou ambulance).

Comment le fait-il ?

Il installe la personne dans un véhicule sanitaire et assure lors du trajet la surveillance de l'état de santé de la personne transportée. Il respecte les règles applicables aux transports sanitaires. Il remplit certaines tâches administratives (facturation, encaissement, l'établissement de dossiers administratifs). Il est chargé de l'entretien du véhicule et du matériel d'assistance afin de garantir son bon fonctionnement.

Quelles compétences ?

Le métier requiert une grande disponibilité, un goût certain pour le contact, la conduite ainsi qu'une bonne résistance physique pour la manutention des malades. Enfin un bon contrôle nerveux doit permettre d'assurer une conduite urbaine ou routière sûre même en situation d'urgence. Il doit savoir réaliser les gestes de premier secours. 

Où exerce-t-il ?

Il peut exercer dans le secteur hospitalier (public), éventuellement associatif (Croix rouge), ou dans le secteur privé (entreprises de transport sanitaire), soit en qualité de salarié, soit en créant sa propre entreprise (il doit avoir été agréé par l'agence régionale de santé). Le métier d'ambulancier peut également s'exercer dans l'Armée de Terre en tant que militaire du rang. 

Quelles conditions de travail ?

Ce métier suppose des temps d'attente parfois importants, dans les couloirs et les halls d'entrée. Selon le planning des transports à assurer, il peut démarrer sa journée à 7h, ou ne la terminer qu'à 21h. Dans les services d'urgence, les ambulanciers peuvent travailler de jour comme de nuit, ainsi que les dimanches et jours fériés.

Quelles perspectives d'évolution ?

Après quelques années d'expérience, l'ambulancier peut devenir « régulateur ». Il ne conduit plus, mais établit les plannings, coordonne les mouvements de véhicule et de personnel tout en tenant compte des impératifs d'exploitation. Une expérience de régulateur lui permettra aussi d'évoluer vers des emplois de responsable d'exploitation dans des entreprises de transport.

CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie