Ils en parlent Voir tous les témoignages

Quand le Tarn organise l’Aide à domicile

Quand le Tarn organise l’Aide à domicile

Yves C., Président de l’ADMR* de Puygouzon, Fréjairolles et Labastide Dénat (Tarn).Quelles sont les missions de l’association ?Tout l’éventail que l’on trouve dans les services à la personne : garde d’enfants, aide aux familles, aux personnes âgées, aux personnes handicapées, au retour à domicile après hospitalisation. La majorité des interventions se font dans le cadre de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). Depuis sa création en 2002, cette aide a favorisé...

Lire la suite

Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Auxiliaire de vie sociale

Masculin - féminin, pas de discrimination : l'intitulé des métiers présentés est au masculin, genre employé comme représentant les deux sexes sans discrimination à l'égard des hommes et des femmes et à seule fin de faciliter la lecture.

Découvrir le métier Auxiliaire de vie sociale en vidéo

Ce métier appartient au domaine :
Santé, social

Pour exercer ce métier, il faut aimer les personnes, les comprendre et surtout les respecter

Que fait-il ?

Ce professionnel accompagne à domicile, les personnes âgées, les personnes atteintes d'une pathologie ou d'un handicap lourd, les familles dans l'accomplissement des tâches de la vie quotidienne. Cet accompagnement se manifeste de plusieurs façons selon les cas : aider la personne à se lever, s'alimenter, s'habiller, entretenir son linge ou son logement, gérer les démarches administratives, la soutenir et l'accompagner dans sa vie sociale et relationnelle.

Comment le fait-il ?

L'auxiliaire de vie sociale dispose d'une certaine autonomie dans son intervention mais inscrit son action dans le cadre d'un projet individualisé contractualisé avec la personne et dans le cadre des missions qui lui sont confiées par l'encadrement. 


Quelles compétences ?

L'auxiliaire de vie sociale doit avoir un goût pour les tâches de la vie quotidienne et doit témoigner d'une bonne condition physique. Ce métier requiert le goût du contact, un excellent équilibre physique et moral mais également une grande capacité d'adaptation ainsi qu'un sens de l'organisation. De même des qualités de débrouillardise, d'honnêteté, de discrétion, de résistance nerveuse et de patience sont également nécessaires.

Où exerce-t-il ?

Cette activité professionnelle s'effectue au domicile des personnes aidées. Ses principaux employeurs sont : les assocations, les collectivités publiques, les centres communaux d'action sociale ou encore les particuliers employeurs.

Quelles conditions de travail ?

Cette activité requiert une grande disponibilité puisque elle peut s'exercer de jour comme de nuit, y compris les week-ends et les jours fériés. Attention, les emplois sont souvent compris entre le mi-temps et le temps complet. De plus, ce métier implique des déplacements continuels.

Quelles perspectives d'évolution ?

Les auxiliaires de vie sociale peuvent, s'ils le souhaitent, suivre une formation conduisant au diplôme d'Etat de technicien de l'intervention sociale et familiale, en bénéficiant d'allègements de formation importants.Les diplômés d'auxiliaire de vie sociale bénéficient d'allègements dans la préparation du diplôme d'Etat d'aide-soignant.

Perspectives d'emploi : favorables (?)
CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie