Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Technicien-ne intervention sociale et familiale

Masculin - féminin, pas de discrimination : l'intitulé des métiers présentés est au masculin, genre employé comme représentant les deux sexes sans discrimination à l'égard des hommes et des femmes et à seule fin de faciliter la lecture.

Découvrir le métier Technicien-ne intervention sociale et familiale en vidéo

Ce métier appartient au domaine :
Santé, social

J’interviens autant sur le plan psychologique et pédagogique que matériel

Que fait-il ?

Le technicien de l’intervention sociale et familiale intervient auprès de personnes ou familles qui ont besoin d’aide dans des circonstances particulières : décès d’un parent, hospitalisation, naissance, longue maladie, difficultés éducatives...
Il a un rôle d'accompagnement social des usagers vers l'insertion. Il participe au développement de la vie familiale et soutient tout particulièrement la fonction parentale. Les activités de la vie quotidienne constituent le support privilégié de son action.


Comment le fait-il ?

Il effectue une intervention sociale préventive, éducative et réparatrice visant à favoriser l'autonomie des personnes et leur intégration dans leur environnement afin de créer ou restaurer le lien social.


Quelles compétences ?

Ce métier requiert un goût pour le relationnel et le sens du travail en équipe notamment pour le travail en collaboration avec d’autres intervenants sociaux (assistants de service social, éducateurs).
Le technicien de l’intervention sociale et familiale doit avoir le sens de l’organisation, une bonne résistance physique et nerveuse, faire preuve d’autorité, mais aussi de qualité d’écoute et de capacité d’adaptation.


Où exerce-t-il ?

Les employeurs sont essentiellement :

  • les services d'aide aux familles gérés par des associations,
  • les caisses d'allocations familiales, 
  • les mutualités sociales agricoles, 
  • les caisses d'assurance maladie,
  • les conseils généraux,
  • les mairies, 
  • les services de l'aide éducative à domicile, 
  • les centres d’hébergement et de réinsertion sociale, 
  • les centres d’accueil des demandeurs d’asile, 
  • les crèches parentales,
  • les services d’accompagnement à la vie sociale.

Les maisons relais et maisons d'accueil pour personnes âgées font aussi appel à cette profession.


Quelles conditions de travail ?

Ces interventions s'effectuent au domicile, habituel ou de substitution des personnes, dans leur environnement proche ou en établissement social ou médico-social (foyer de l’enfance ou résidence pour personnes âgées par exemple).
Son activité peut s'avérer fatigante physiquement et difficile nerveusement.


Quelles perspectives d'évolution ?

Il peut suivre une autre formation du secteur social tout en bénéficiant d’allègements de formation pour devenir éducateur de jeunes enfants ou moniteur-éducateur.
Avec de l'expérience, il peut également prétendre à des fonctions d'encadrement ou de direction de centre social.

CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie