Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Gardien-ne de la paix

Masculin - féminin, pas de discrimination : l'intitulé des métiers présentés est au masculin, genre employé comme représentant les deux sexes sans discrimination à l'égard des hommes et des femmes et à seule fin de faciliter la lecture.

Découvrir le métier Gardien-ne de la paix en vidéo

Ce métier appartient au domaine :
Sécurité

Mon métier exige à la fois le gout de l’action mais aussi des relations humaines

Que fait-il ?

Il a pour mission de porter assistance aux personnes, de lutter contre les troubles à la tranquillité et à l'ordre public, de protéger les biens et les institutions, selon la politique de l'Etat et la législation. Le surveillant pénitentiaire, lui, est chargé de surveiller et d’assurer la sécurité des personnes emprisonnées, tout en contribuant à leur réinsertion.

Comment le fait-il ?

Ils travaillent généralement sous l’autorité de lieutenants ou d’autres gradés. L’agent de police et le gardien de la paix assurent la protection des personnes, la surveillance de certains quartiers, effectuent des contrôles, dressent des procès-verbaux ... Ils peuvent aussi participer à des enquêtes judiciaires. Le surveillant pénitentiaire assure la fouille des détenus, contrôle leur courrier, les surveille lors des promenades ou au parloir… Il peut aussi conseiller les détenus dans leur projet de formation professionnelle pour leur réinsertion. 


Quelles compétences ?

L'engagement au service de l'État et la droiture morale sont des valeurs essentielles dans ces métiers. Ils doivent être capables de faire preuve d’autorité mais aussi de diplomatie et d’humanité pour faire face aux publics en difficultés. L’intervention lors de situations conflictuelles, exige une parfaite maîtrise de soi, une très bonne condition physique et un certain courage. Le sens du travail en équipe et de bonnes capacités d’adaptation sont aussi nécessaires pour exercer ces métiers d’action. 


Où exerce-t-il ?

Il travaille au sein de la police, de la gendarmerie,  des douanes, des prisons.

Quelles conditions de travail ?

Elles varient en fonction de la structure, de la spécialité et du lieu d’intervention. Il peut travailler le week-end, de nuit, loin du domicile plusieurs jours ou mois et être soumis à des astreintes. 

Quelles perspectives d'évolution ?

Après quelques années d’expérience, il peut évoluer  par le biais de concours interne, et ainsi accéder à des postes d’encadrement, voire de commandement.

Perspectives d'emploi : favorables (?)
CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie