Ils en parlent Voir tous les témoignages

Céline L, esthéticienne dans le Gers (Le jardin de Flore, Lombez)

Durant un an, plus de télé ni de week-end… mais, avec beaucoup de travail et de motivation, j’ai eu mon diplôme !

« Après dix ans dans le prêt-à-porter à Toulouse, j’étais prête à vivre mon rêve d’enfant : devenir esthéticienne ! Un de mes collègues m’a parlé du CIF… et ma demande de financement a été acceptée par le Fongecif Midi-Pyrénées. Mais son appui a été au-delà : ses conseillers et sa directrice, m’ont constamment accompagnée et conseillée. J’ai pu ainsi suivre le CAP Esthétique dans un organisme de formation renommé. J’ai aussitôt fait des remplacements...

Lire la suite

Agenda

  • 27
    juin
    Mardi 27 juin à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 27
    juin
    Mardi 27 juin à Castres: Libérez votre envie d'entreprendre !
    Lire la suite
  • 27
    juin
    Mardi 27 juin à Decazeville : Réunion d'information "Créer ou reprendre une activité"
    Lire la suite
  • 28
    juin
    Mercredi 28 juin à Toulouse : Réunion d'information au CFA Propreté
    Lire la suite
  • 28
    juin
    Mercredi 28 juin à L'Isle Jourdain : Permanence Inter-Consulaire
    Lire la suite
  • 28
    juin
    Mercredi 28 juin à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 29
    juin
    Jeudi 29 juin à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 29
    juin
    Jeudi 29 juin à Castres : réunion d'information collective VAE
    Lire la suite
  • 29
    juin
    Jeudi 29 juin à L'Isle Jourdain: Libérez votre envie d'entreprendre !
    Lire la suite
  • 29
    juin
    Jeudi 29 juin à Albi : Réunion d'information du Fongecif
    Lire la suite
  • 29
    juin
    Jeudi 29 juin à Rodez : Zoom sur les métiers de l'agroalimentaire
    Lire la suite
  • 29
    juin
    Jeudi 29 juin à Labège : L’Economie sociale et solidaire Quésaco ?
    Lire la suite
  • 30
    juin
    Vendredi 30 juin à Albi : Réunion d'information VAE
    Lire la suite
  • 30
    juin
    Vendredi 30 juin à Albi : Zoom sur les métiers de la domotique
    Lire la suite
  • 04
    juil.
    Mardi 4 juillet à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 04
    juil.
    Mardi 4 juillet à La Salvetat-sur-Agout (34) : Zoom sur les métiers de la Production industrielle
    Lire la suite
  • 05
    juil.
    Mercredi 5 juillet à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 05
    juil.
    Mercredi 5 juillet à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 06
    juil.
    Jeudi 6 juillet à Graulhet : Zoom métier sur les Métiers du Cuir
    Lire la suite
  • 06
    juil.
    Jeudi 6 juillet à Figeac : Forum emploi "L'industrie du futur recrute à Figeac"
    Lire la suite
  • 06
    juil.
    Jeudi 6 juillet à Saint-Jean : Zoom sur les métiers porteurs du BTP
    Lire la suite
  • 07
    juil.
    Vendredi 7 juillet à Blagnac : Information sur la formation à destination des salariés
    Lire la suite
  • 11
    juil.
    Mardi 11 juillet à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 11
    juil.
    Mardi 11 juillet à Labège : Atelier sur les réseaux sociaux professionnels
    Lire la suite
  • 12
    juil.
    Mercredi 12 juillet à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 18
    juil.
    Mardi 18 juillet à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 18
    juil.
    Mardi 18 juillet à Portet-sur-Garonne : Réunion d'information collective sur la VAE
    Lire la suite
  • 19
    juil.
    Mercredi 19 juillet à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 20
    juil.
    Jeudi 20 juillet à Revel : Découverte de la création d'entreprise
    Lire la suite
  • 25
    juil.
    Mardi 25 juillet à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 26
    juil.
    Mercredi 26 juillet à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 27
    juil.
    Jeudi 27 juillet à L'Isle Jourdain : Réunion Fongecif
    Lire la suite
  • 02
    août
    Mercredi 2 août à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 02
    août
    Mercredi 2 août à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 09
    août
    Mercredi 9 août à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 16
    août
    Mercredi 16 août à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 23
    août
    Mercredi 23 août à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 30
    août
    Mercredi 30 août à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 06
    sept.
    Mercredi 6 septembre à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 07
    sept.
    Jeudi 7 septembre à Revel : Découverte de la création d'entreprise
    Lire la suite
  • 08
    sept.
    Vendredi 8 septembre à Revel : Permanence du Fongecif Midi-Pyrénées
    Lire la suite
  • 12
    sept.
    Mardi 12 septembre à Labège : Atelier d'information sur la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)
    Lire la suite
  • 12
    sept.
    Mardi 12 septembre à Labège : Réunion d'information collective sur la VAE
    Lire la suite
  • 19
    sept.
    Mardi 19 septembre à Saint-Jean : Préparation à l'entretien d'embauche en anglais
    Lire la suite
  • 21
    sept.
    Jeudi 21 septembre à Revel : Zoom sur les métiers d'Arts
    Lire la suite

Voir tous les agendas

Actualités

  • 26 juin 2017

    187 600 projets de recrutements en 2017 pour la région Occitanie

    Les résultats de l'enquête Besoins en main-d'œuvre 2017 (BMO) viennent d'être publiés par Pôle emploi. Cette enquête annuelle mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l'année 2017, qu'il s'agisse de créations de postes ou de remplacements.  Pour cette nouvelle édition, Pôle emploi a interrogé plus de 160 000 établissements en fin d'année 2016.  Une nette amélioration des perspectives d'embauche pour 2017 Le nombre de projets d'embauche progresse de 4,4 % en Occitanie, soit plus de 7 800 projets supplémentaires par rapport à 2016. La part des établissements souhaitant recruter est également en hausse (24 % contre 22 % en 2016). Plus de la moitié des projets de recrutement est liée à une activité saisonnière en raison des caractéristiques de la région fortement orientée vers le tourisme et l'agriculture.    Plus de 6 projets sur 10 se situent dans les services Avec 114 330 intentions d'embauche, les services représentent 61 % des besoins en main-d'œuvre de la région et se répartissent entre les services aux particuliers (27 %), les services aux entreprises (17 %) et l'hébergement-restauration (17%). Le second secteur envisageant le plus de projet de recrutement est le secteur agricole, avec 36 215 intentions d'embauche dont 5 660 pour des activités de l'industrie agroalimentaire. Le commerce représente 12 % des besoins en main-d'oeuvre de la région. L'industrie représente, comme la construction, 4 % des projets de recrutement. Des profils avec des niveaux de qualifications faibles comme élevés dans les métiers les plus recherchés Vente, tourisme et services (72 539 projets de recrutement) : serveurs de cafés et de restaurants, employés polyvalents de cuisine ou agents d'entretien de locaux Métiers de l'agriculture (34 660) : viticulteurs, arboriculteurs, cueilleurs et les agriculteurs et ouvriers agricoles.  Social et médico-social (22 357) : professionnels de l'animation socioculturelle, aides-soignants, sportifs, animateurs sportifs Encadrement (16 177) : artistes, ingénieurs, cadres études et R&D Informatique, responsables informatiques, professionnels du spectacle Des recrutements qui restent hétérogènes d'un département à l'autre Plus de 4 projets sur 10 sont concentrés sur les seuls départements de la Haute-Garonne et de l'Hérault Au niveau des bassins d'emploi, 4 rassemblent 39 % des besoins en main-d'œuvre de la région : Toulouse (33 400 projets), Montpellier (19 900 projets), Perpignan (11 600 projets) et Nîmes (9 100 projets).  Plus de difficultés de recrutement en 2017 Plus d'une embauche sur 3 est jugée difficile par les employeurs en 2017 soit une proportion en hausse par rapport à 2016 (34 % contre 30 %).Cette hausse des difficultés concerne davantage l'industrie manufacturière (+ 7,9 points) et les services aux entreprises (+ 7 points). Les entreprises de moins de 10 salariés anticipent plus de difficultés à recruter que les entreprises de plus de 100 salariés. Des disparités face aux difficultés existent au niveau des bassins d'emploi avec 5 bassins affichant un taux supérieur à 40 % : Figeac, Rodez, Saint-Gaudens, Toulouse et Muret. Les difficultés rencontrées dans ces territoires concernent principalement la construction, l'hébergement et restauration, le commerce et l'industrie manufacturière. 

    Lire la suite
  • 26 juin 2017

    Le Guide du routard de l'alternance

    L'alternance vous intéresse, vous voulez en savoir plus sur les contrats, les spécificités régionales, ce guide est fait pour vous ! Opcalia et les éditions Hachette publient le premier Guide du Routard de l'alternance avec les soutiens du Medef, de l'Apec et de Centre Inffo.  Destiné au plus grand nombre - candidats à l'alternance et leurs parents - il présente les fondamentaux de l'alternance, des focus régionaux et des informations pratiques.  Le guide est en librairie depuis le 21 juin.  Le Guide du Routard de l'alternance

    Lire la suite
  • 16 juin 2017

    Les métiers de la santé et du social en Occitanie

    Près de 260 000 professionnels travaillent dans le secteur sanitaire et social en région Occitanie soit 12 % des emplois régionaux. Découvrez la diversité des métiers et des formations accessibles en région avec la publication "Les métiers de la santé et du social : Se former en Occitanie", produite par l’Onisep Occitanie. L'emploi dans les métiers de la santé et du social progresse en région pour faire face aux besoins croissants d'une population vieillissante en constante augmentation et  au nombre important de départs à la retraite des professionnels de la santé et de l’action sociale. La diversité des formations et des métiers sur notre territoire permet de répondre à ce défi.  L’accès à ces professions reste néanmoins très sélectif. Une forte concurrence est à prévoir pour ceux qui souhaitent se diriger vers des études médicales et, dans une moindre mesure, vers des écoles spécialisées.  Force de travail et motivation sont indispensables pour ces futurs professionnels qui doivent allier compétences techniques et qualités humaines.   Retrouvez dans les fiches métiers qui vous intéressent : - Les principales missions, - Les qualités et capacités liées à l'emploi, - Les formations : durée, conditions d'accès, contenu de la formation, lieux de formation, - Les débouchés et les salaires, - Les perspectives de carrière. Feuilleter et télécharger la publication

    Lire la suite
  • 16 juin 2017

    Portrait de l'enseignement agricole

    La Direction Générale de l'Enseignement et de la Recherche du Ministère de l'Agriculture vient de publier " Portrait de l'enseignement agricole ". Ce document présente les principales caractéristiques de l'enseignement agricole. L'objectif est de faire mieux connaitre ce système éducatif qui comprend plus de 800 établissements scolaires, 18 établissements d'enseignement supérieur agronomique, vétérinaire et de paysage et de nombreux centres de formation d'apprentis et de formation professionnelle.  On y retrouve la palette des formations accessibles, la grande variété des diplômes, les liens étroits avec le monde de la recherche, les relations des établissements avec les territoires et leur ouverture à l'international.  Nombreux chiffres, témoignages d'enseignants, de jeunes et de responsables complètent ce document. Consulter le document  Source Apecita

    Lire la suite

Voir toutes les actualités

Plan de formation

Date de mise à jour : 20 janvier 2015

Objectifs

Le plan de formation réuni l'ensemble des actions de formation définies par l'employeur après consultation des représentants du personnel pouvant bénéficier aux salariés.

Entreprises

Toutes les entreprises, quelle que soit leur forme juridique ou leur taille.

Salariés

Salariés de l’entreprise choisis par l’employeur dans le cadre de son pouvoir discrétionnaire.

Actions de formation

Catégorisation du plan de formation en deux régimes juridiques distincts : 
. Actions d’adaptation au poste de travail, évolution des emplois ou maintien dans l’emploi dans l’entreprise : réalisation durant le temps de travail effectif ; maintien de la rémunération.
. Actions de développement des compétences : possibilité de réalisation hors temps de travail, sous réserve d’accord écrit entre salarié et employeur (rétractable sous 8 jours), et dans la limite annuelle de  80 h. / salarié (ou 5 % du forfait si la durée de travail est au forfait). 

Lorsque le salarié suit une formation de développement des compétences l'employeur doit prendre des engagements sur la reconnaissance des acquis de la formation. Les engagements portent sur  les conditions dans lesquelles le salarié accède en priorité dans un délai d’un an, à l'issue de la formation aux fonctions disponibles correspondant aux connaissances acquises et les modalités de prise en compte des efforts accomplis par le salarié.

A noter : la formation hors temps de travail donne lieu à contreparties pour le salarié : 
- allocation de formation : les heures de formation éventuellement réalisées hors temps de travail donnent alors lieu à versement de l’allocation de formation (50 % de la rémunération nette de référence : rémunérations nettes / heures rémunérées durant les 12 derniers mois précédant la formation).
Pour les salariés dont l’ancienneté est inférieure à un an, l’allocation est calculée au prorata temporis (pour les salariés au « forfait jours » ou intérimaires, des modalités particulières s’appliquent).

L’allocation de formation est versée au salarié au plus tard avec la paie du mois suivant la réalisation des heures de formation hors temps de travail (sauf accord de branche ou d’entreprise différent).
Un document récapitulant les heures de formation effectuées hors temps de travail et les versements d’allocation afférents est remis chaque année au salarié. 

- convention tripartite d’information : si la formation réalisée hors temps de travail avec l’accord du salarié a pour objet l’obtention d’un diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle, l’organisme de formation doit conclure avec le salarié et l’employeur une convention tripartite d’information (intitulé, nature, durée, effectifs, déroulement et sanction de la formation). 

Attention : il n’existe pas de définition légale des catégories constituant le plan de formation.
L’employeur, après avis des membres du comité d’entreprise, ventile les actions de formations dans une ou plusieurs catégories, sous contrôle du juge prud’homal, seul admis à pouvoir requalifier ces actions.

A noter : en cas d’Apld (activité partielle de longue durée), l’indemnisation des salariés est portée de 75 à 100 % du salaire net s’ils suivent une action de formation. Elle est organisée dans les mêmes conditions que pour la mise en œuvre du plan de formation pendant le temps de travail, y compris si elle a lieu pendant la période de réduction d’activité. 

Mise en oeuvre

Plan de formation facultatif 
L'employeur n’est pas légalement tenu de mettre en place un plan de formation mais il doit : 
- assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail,
- favoriser le reclassement des salariés licenciés pour motif économique, 
- former ses salariés à la sécurité.
- veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi.

Réalisation du plan de formation
Si l’employeur met en place un plan de formation, il choisit, dans le cadre de son pouvoir de direction : 
- les actions à intégrer dans les différentes catégories d’actions du plan, puis à mettre en œuvre ou non.
Ces actions peuvent éventuellement être mises en place après demande des salariés.
- les salariés qui en bénéficient, sous réserve de ne pas commettre de discrimination dans ses choix.
Les salariés doivent suivre les formations prescrites par leur employeur dans le cadre du plan de formation, sauf motif légitime de refus (si contentieux, le juge en étudie au cas par cas la validité).
Toutefois, l’accord du salarié est nécessaire en cas de bilan de compétences, de validation des acquis de l’expérience ou d’action de développement des compétences hors temps de travail.             

Pas d’obligation de prise en compte de la réussite du salarié par l’employeur
A noter : les résultats de la formation doivent être toutefois pris en compte dans le cadre des actions de développement des compétences réalisées hors temps de travail
L’entreprise définit, avec le salarié, la nature des engagements auxquels elle souscrit dès lors que le salarié aura suivi avec assiduité la formation et satisfait aux évaluations prévues.  


Clause de dédit-formation


Engagement du salarié à rester dans l’entreprise pendant une période minimale à l’issue de la formation
A défaut, le salarié devra rembourser tout ou partie du coût de celle-ci.

A noter : la clause est obligatoirement écrite et doit être conclue avant le départ en formation (contrat de travail, avenant, convention spécifique...).

Mentions obligatoires et conditions de licéité 
- date, nature, durée de la formation,
- coût réel pour l’employeur : il doit prouver que ce coût excède ses obligations légales et conventionnelles de financement de la formation et qu’il n’a pas bénéficié de prise en charge par un autre financeur (Opca, pouvoirs publics...). Le coût comprend les frais d’inscription et les frais annexes (les juges restent divisés sur le caractère de dépense remboursable du salaire).
- montant et modalités de remboursement à la charge du salarié : le montant et la durée de la clause ne doivent pas être excessif au regard de la durée de la formation et des sommes engagées par l’employeur. La clause ne doit pas priver le salarié de sa faculté de démissionner. 

A noter : même si la clause est jugée licite, le juge peut réduire son montant, s’il le juge excessif.
Les sommes remboursées par le salarié doivent être affectées au financement du plan de formation. 
La clause ne s’applique pas dans le cadre du contrat de professionnalisation ou quand la rupture du contrat de travail est imputable à l’employeur (licenciement, démission aux torts de l’employeur).
La clause de dédit-formation est un des thèmes de la négociation triennale de branche sur la formation.

Financement

Prise en charge par l'employeur de l’ensemble des frais (formation, transport, hébergement, éventuelle allocation de formation...). 

Aide à la formation dans les TPE (moins de 10 salariés)
L’Opca peut prendre en charge, au titre du plan de formation, la rémunération de la personne recrutée pour remplacer un salarié absent de la TPE pour cause de formation pendant le temps de travail, sur la base du Smic horaire brut et dans la limite de 150 heures.

Procédures


Consultation des représentants du personnel sur la politique de formation de l’entreprise
Mise en place de 2 réunions obligatoires (sous peine de sanctions fiscales et pénales) :
- avant le 1er octobre pour délibérer sur l’exécution du plan de formation de l'année précédente et de l'année en cours,
- avant le 31 décembre pour délibérer sur le projet de plan de formation pour l'année à venir.

A noter : l’employeur doit transmettre divers documents d’information 3 semaines avant chaque réunion. 
Ces documents précisent notamment la nature des actions proposées par l’employeur, distinguent les deux catégories d’actions de formation et précisent les conditions d’organisation des actions de formation (notamment leur articulation avec le temps de travail).
En outre, les représentants du personnel doivent être consultés sur les actions de validation des acquis de l’expérience, les dispositifs de professionnalisation (contrat et période) et la mise en œuvre du compte personnel de formation.


Contacts

- Service des ressources humaines
- Opca de l’entreprise
- Organisation syndicale d’employeurs ou de salariés
- Direccte : Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi 


CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie