Ils en parlent Voir tous les témoignages

Evelyne S, informaticienne à la Mutualité française Haute-Garonne

Aller en formation, cela fait vraiment du bien !

«Approfondir et diversifier mes compétences, aider mes collègues sur certains projets… cela faisait longtemps que je souhaitais faire une formation pointue en langage et technologie informatique… Début 2009, mon employeur a accepté de la prendre en charge dans le cadre du DIF ! Je me suis vraiment investie dans cette formation : j’ai posé quatre jours de congés sans solde pour la suivre (j’ai reçu en contrepartie l’allocation de formation) et j’ai beaucoup travaillé...

Lire la suite

Agenda

Pour consulter l'agenda, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Actualités

Pour consulter les actualités, rendez-vous sur le site www.meformerenregion.fr.

Congé de bilan de compétences CDD

Date de mise à jour : 30 novembre 2007

Objectifs

Permettre aux personnes titulaires de contrat à durée déterminée (CDD) , à leur initiative et dans le cadre d'un congé leur permettant d'être rémunérés, d'analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et motivations afin de définir un projet professionnel et éventuellement un projet de formation.

Bénéficiaires

Toute personne ayant été titulaires de CDD et justifiant d'une ancienneté de :

- 24 mois, consécutifs ou non, en tant que salarié au cours des 5 dernières années,
- dont 4 mois, consécutifs ou non, en CDD au cours des 12 derniers mois.

A noter : sont exclus du calcul des 4 mois, les contrats d'insertion en alternance, contrats d'apprentissage, contrats emploi-solidarité, contrats conclus avec un jeune au cours de son cursus scolaire ou universitaire, CDD qui se prolongent par un CDI.
Sont exclues les personnes dont le dernier CDD a été conclu avec un employeur de droit public
 : Etat, collectivités territoriales, établissements publics à caractère administratif.

Contenu du bilan

Le bilan comporte nécessairement trois phases :

- phase préliminaire : définir et analyser les besoins du salarié et l'informer des méthodes et techniques utilisées pour la réalisation de ce bilan
- phase d'investigation : analyser ses motivations et aptitudes professionnelles et personnelles, évaluer ses connaissances générales, déterminer ses possibilités d'évolution professionnelle
- phase de conclusions : permettre au salarié, par le biais d'entretiens personnalisés, de connaître les résultats de son bilan.

L'organisme prestataire transmet exclusivement au bénéficiaire les conclusions détaillées du bilan ainsi qu'un document de synthèse précisant uniquement les circonstances du bilan ; les compétences du bénéficiaire au regard des évolutions envisagées ; les éléments constitutifs du projet professionnel et, éventuellement, du projet de formation.

Ces phases se déroulent sur une durée de 24 heures maximum, échelonnées sur 4 à 12 semaines.

Mise en œuvre

Le congé de bilan de compétences – CDD est d'une durée maximale de 24 heures, consécutives ou non.

Le début du congé intervient :

- au plus tard 12 mois après l'expiration du dernier CDD,
- exceptionnellement avant le terme du CDD si l'employeur y consent.

Modalités de prise en charge

Le bénéficiaire doit effectuer une demande de prise en charge financière auprès de l'Opacif (organisme paritaire de gestion du congé individuel de formation) dont dépend l'entreprise où a été effectué le dernier CDD.

Conditions de prise en charge
La décision de prise en charge de l'Opacif est prise paritairement : 
selon les règles et priorités définies par son conseil d'administration : chaque Opacif définit ses propres critères prioritaires qu'il communique sur simple demande,
    dans la limite des crédits réservés à ce congé : en Midi-Pyrénées, les demandes sont notamment traitées, entre autres critères, selon l'ordre de réception donc elles doivent être présentées à l'Opacif au plus tôt.

    Afin d'obtenir la prise en charge financière de son congé, le salarié doit choisir un prestataire figurant sur la liste arrêtée par l'Opacif compétent.

    A noter : les prestataires de bilan sont soumis à une réglementation spécifique, notamment en matière de déontologie.

    Rémunération

    Rémunération
    L'Opacif peut accorder le paiement d'une rémunération calculée en pourcentage du salaire moyen perçu au cours des 4 derniers mois de travail sous CDD ; les modalités de prise en charge sont identiques à celles du CIF-CDI.

    Frais annexes
    L'Opacif peut également prendre en charge tout ou partie des frais liés au bilan (frais de transport ou d'hébergement…) selon les règles de prise en charge fixées par son conseil d'administration.

    Statut du salarié

    Durant le congé, le bénéficiaire a le statut de stagiaire de la formation professionnelle continue.

    Il bénéficie du maintien de la protection sociale qui lui était assuré lorsqu'il était salarié (sécurité sociale, assurance chômage, retraite complémentaire) ; les cotisations afférentes à ces garanties sont versées aux régimes concernés par l'Opacif.

    La durée du congé est assimilée à une période d'affiliation à l'assurance chômage. 

    Le terme du congé de bilan - CDD vaut terme de contrat de travail pour l'ouverture des droits à l'allocation chômage.

    Contacts

    Opacif
    Comité d'entreprise ou délégués du personnel
    CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie