Ils en parlent Voir tous les témoignages

Céline L, esthéticienne dans le Gers (Le jardin de Flore, Lombez)

Durant un an, plus de télé ni de week-end… mais, avec beaucoup de travail et de motivation, j’ai eu mon diplôme !

« Après dix ans dans le prêt-à-porter à Toulouse, j’étais prête à vivre mon rêve d’enfant : devenir esthéticienne ! Un de mes collègues m’a parlé du CIF… et ma demande de financement a été acceptée par le Fongecif Midi-Pyrénées. Mais son appui a été au-delà : ses conseillers et sa directrice, m’ont constamment accompagnée et conseillée. J’ai pu ainsi suivre le CAP Esthétique dans un organisme de formation renommé. J’ai aussitôt fait des remplacements...

Lire la suite

Agenda

  • 25
    juil.
    Mardi 25 juillet à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 26
    juil.
    Mercredi 26 juillet à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 27
    juil.
    Jeudi 27 juillet à L'Isle Jourdain : Réunion Fongecif
    Lire la suite
  • 02
    août
    Mercredi 2 août à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 02
    août
    Mercredi 2 août à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 09
    août
    Mercredi 9 août à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 16
    août
    Mercredi 16 août à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 23
    août
    Mercredi 23 août à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 30
    août
    Mercredi 30 août à Villefranche de Rouergue : Atelier numérique de recherche d'emploi et de formation
    Lire la suite
  • 31
    août
    Jeudi 31 août à Saint-Jean : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 06
    sept.
    Mercredi 6 septembre à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 07
    sept.
    Jeudi 7 septembre à Revel : Découverte de la création d'entreprise
    Lire la suite
  • 08
    sept.
    Vendredi 8 septembre à Revel : Permanence du Fongecif Midi-Pyrénées
    Lire la suite
  • 12
    sept.
    Mardi 12 septembre à Labège : Atelier d'information sur la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)
    Lire la suite
  • 12
    sept.
    Mardi 12 septembre à Labège : Réunion d'information collective sur la VAE
    Lire la suite
  • 12
    sept.
    Mardi 12 septembre à L'Isle Jourdain : Permanence du FAF.TT
    Lire la suite
  • 12
    sept.
    Mardi 12 septembre à L'Isle-Jourdain : Atelier "Parlons Métiers" spécial Aéronautique
    Lire la suite
  • 13
    sept.
    Mercredi 13 septembre à L'Isle Jourdain : Permanence Inter-Consulaire
    Lire la suite
  • 14
    sept.
    Jeudi 14 septembre à Tournefeuille : Zoom sur les métiers du numérique
    Lire la suite
  • 15
    sept.
    Vendredi 15 septembre à L'Isle-Jourdain : Atelier "Parlons Métiers" spécial Agro-alimentaire
    Lire la suite
  • 18
    sept.
    Lundi 18 septembre à Rodez : Permanence du Fongecif
    Lire la suite
  • 19
    sept.
    Mardi 19 septembre à Saint-Jean : Préparation à l'entretien d'embauche en anglais
    Lire la suite
  • 19
    sept.
    Mardi 19 septembre à L'Isle-Jourdain : Réunion d'information sur la VAE
    Lire la suite
  • 19
    sept.
    Mardi 19 septembre à L'Isle-Jourdain : Atelier "Parlons Métiers" spécial Aéronautique
    Lire la suite
  • 20
    sept.
    Mercredi 20 septembre à L'Isle-Jourdain : Réunion Fongécif
    Lire la suite
  • 21
    sept.
    Jeudi 21 septembre à Revel : Zoom sur les métiers d'Arts
    Lire la suite
  • 22
    sept.
    Vendredi 22 septembre à L'Isle-Jourdain : Atelier "Parlons Métiers" spécial Agro-alimentaire
    Lire la suite
  • 25
    sept.
    Lundi 25 septembre à Saint-Jean : Permanence Fongecif
    Lire la suite
  • 26
    sept.
    Mardi 26 septembre à L'Isle-Jourdain : Atelier "Parlons Métiers" spécial Aéronautique
    Lire la suite
  • 27
    sept.
    Mercredi 27 septembre à L'Isle Jourdain : Permanence Inter-Consulaire
    Lire la suite
  • 04
    oct.
    Mercredi 4 octobre à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 06
    oct.
    Vendredi 6 octobre à Revel : Permanence du Fongecif Midi-Pyrénées
    Lire la suite
  • 13
    oct.
    Vendredi 13 octobre à Revel : Découverte de la création d'entreprise
    Lire la suite
  • 17
    oct.
    Mardi 17 octobre à Castres : Zoom sur les Métiers d'Infirmier(ière) et d'Aide-Soignant(e)
    Lire la suite
  • 18
    oct.
    Mercredi 18 octobre à Saint-Jean : Préparation à l'entretien d'embauche en anglais
    Lire la suite

Voir tous les agendas

Actualités

  • 26 juin 2017

    187 600 projets de recrutements en 2017 pour la région Occitanie

    Les résultats de l'enquête Besoins en main-d'œuvre 2017 (BMO) viennent d'être publiés par Pôle emploi. Cette enquête annuelle mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l'année 2017, qu'il s'agisse de créations de postes ou de remplacements.  Pour cette nouvelle édition, Pôle emploi a interrogé plus de 160 000 établissements en fin d'année 2016.  Une nette amélioration des perspectives d'embauche pour 2017 Le nombre de projets d'embauche progresse de 4,4 % en Occitanie, soit plus de 7 800 projets supplémentaires par rapport à 2016. La part des établissements souhaitant recruter est également en hausse (24 % contre 22 % en 2016). Plus de la moitié des projets de recrutement est liée à une activité saisonnière en raison des caractéristiques de la région fortement orientée vers le tourisme et l'agriculture.    Plus de 6 projets sur 10 se situent dans les services Avec 114 330 intentions d'embauche, les services représentent 61 % des besoins en main-d'œuvre de la région et se répartissent entre les services aux particuliers (27 %), les services aux entreprises (17 %) et l'hébergement-restauration (17%). Le second secteur envisageant le plus de projet de recrutement est le secteur agricole, avec 36 215 intentions d'embauche dont 5 660 pour des activités de l'industrie agroalimentaire. Le commerce représente 12 % des besoins en main-d'oeuvre de la région. L'industrie représente, comme la construction, 4 % des projets de recrutement. Des profils avec des niveaux de qualifications faibles comme élevés dans les métiers les plus recherchés Vente, tourisme et services (72 539 projets de recrutement) : serveurs de cafés et de restaurants, employés polyvalents de cuisine ou agents d'entretien de locaux Métiers de l'agriculture (34 660) : viticulteurs, arboriculteurs, cueilleurs et les agriculteurs et ouvriers agricoles.  Social et médico-social (22 357) : professionnels de l'animation socioculturelle, aides-soignants, sportifs, animateurs sportifs Encadrement (16 177) : artistes, ingénieurs, cadres études et R&D Informatique, responsables informatiques, professionnels du spectacle Des recrutements qui restent hétérogènes d'un département à l'autre Plus de 4 projets sur 10 sont concentrés sur les seuls départements de la Haute-Garonne et de l'Hérault Au niveau des bassins d'emploi, 4 rassemblent 39 % des besoins en main-d'œuvre de la région : Toulouse (33 400 projets), Montpellier (19 900 projets), Perpignan (11 600 projets) et Nîmes (9 100 projets).  Plus de difficultés de recrutement en 2017 Plus d'une embauche sur 3 est jugée difficile par les employeurs en 2017 soit une proportion en hausse par rapport à 2016 (34 % contre 30 %).Cette hausse des difficultés concerne davantage l'industrie manufacturière (+ 7,9 points) et les services aux entreprises (+ 7 points). Les entreprises de moins de 10 salariés anticipent plus de difficultés à recruter que les entreprises de plus de 100 salariés. Des disparités face aux difficultés existent au niveau des bassins d'emploi avec 5 bassins affichant un taux supérieur à 40 % : Figeac, Rodez, Saint-Gaudens, Toulouse et Muret. Les difficultés rencontrées dans ces territoires concernent principalement la construction, l'hébergement et restauration, le commerce et l'industrie manufacturière. 

    Lire la suite
  • 26 juin 2017

    Le Guide du routard de l'alternance

    L'alternance vous intéresse, vous voulez en savoir plus sur les contrats, les spécificités régionales, ce guide est fait pour vous ! Opcalia et les éditions Hachette publient le premier Guide du Routard de l'alternance avec les soutiens du Medef, de l'Apec et de Centre Inffo.  Destiné au plus grand nombre - candidats à l'alternance et leurs parents - il présente les fondamentaux de l'alternance, des focus régionaux et des informations pratiques.  Le guide est en librairie depuis le 21 juin.  Le Guide du Routard de l'alternance

    Lire la suite

Voir toutes les actualités

Validation des acquis de l’expérience (VAE) dans la Fonction publique d'Etat

Date de mise à jour : 16 juin 2017

Objectifs

Permettre à l'agent de faire reconnaître son expérience pour obtenir un diplôme, titre ou certification inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (Rncp).


Bénéficiaires

Tout agent (titulaire, contractuel, ouvrier de l'Etat) peut bénéficier d'une action de VAE :

- justifiant d'une expérience minimale de 1 ancontinue ou non,

- issue de son activité professionnelle ou non (sportifs de haut niveau, fonctions bénévoles, de volontariat, syndicales, électives au niveau local...),

- en rapport direct avec la certification visée.

Les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel peuvent être prises en compte dans le calcul de la durée minimale d'activité requise.

A noter : les agents en congé parental ont accès à la VAE.

Les étapes de la VAE

- Information conseil 
Dans un premier temps, le candidat à la VAE à la possibilité de s'adresser à un Point relais conseil (PRC) en VAE. Les PRC ont pour objectif d'informer sur l'ensemble des possibilités de validation qui sont offertes et orientent vers le système de validation qui semble le plus approprié.

- Recevabilité du dossier
Le candidat adresse sa demande de VAE à l'organisme certificateur, accompagnée d'un dossier qui comporte notamment les justificatifs de ses expériences et de leur durée. 
La demande de recevabilité est examinée dans un délai de deux mois au plus à compter de la date de dépôt de la demande.
Le nombre de demandes de VAE est limité, au cours de la même année civile, à une seule demande pour une même certification et à trois demandes pour des diplômes ou titres différents.

- Accompagnement
Le candidat dont le dossier est recevable peut bénéficier d'un accompagnement dans la préparation de son dossier et de son entretien avec le jury. Le candidat choisit l'organisme de son choix : certificateur, organismes de formation...Le candidat est libre d'accepter ou de refuser cet accompagnement.
L'accompagnement à la VAE est éligible au financement au titre du Compte personnel de formation (CPF), il peut être financé également à l'initiative de l'employeur dans le cadre du plan de formation.
Le candidat  qui souhaite entreprendre une démarche VAE à son initiative, a droit à un congé pour VAE. 

- Validation par le jury
La demande de VAE est soumise à un jury officiel qui s'assure que les acquis présentés par le candidat correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour la délivrance de la certification. 
Le jury évalue les acquis du candidat sur dossier, à l'issue d'un entretien à son initiative ou à l'initiative du candidat et le cas échéant d'une mise en situation, selon des modalités fixées par chaque certificateur. 
Un entretien avec le jury est obligatoire dans l'Enseignement supérieur. 
Le jury doit comprendre des professionnels et une présence équilibrée d'hommes et de femmes.

L'obtention d'une certification par la VAE n'est pas automatique :
- validation totale : le jury décide l'attribution de la certification visée.
- validation partielle : le jury indique au candidat les connaissances, aptitudes et compétences devant faire l'objet d'une évaluation complémentaire. Les parties de certification obtenues par la VAE sont acquises définitivement.
- refus d'attribution du diplôme, du titre ou du certificat de qualification.

La
 décision du jury est souveraine et non contestable 

Financement 

La VAE peut être financée, dans la limite des crédits disponibles, au titre du plan de formation de l'employeur dans ce cas une convention est signée entre l'administration, l'agent et l'organisme concourant à la validation. Elle peut être également financée dans le cadre d'un congé.  

Durée du congé de VAE : maximum 24 heures de temps de service par an et par validation éventuellement fractionnable.


Pour compléter le financement d'un congé de VAE, l'agent peut utiliser son Compte personnel de formation (CPF).

Rémunération

Maintien du traitement et des indemnités. 


A noter : si l'agent est en congé parental, il reste en position de congé parental et ne bénéficie pas des droits à service effectif, rémunération et indemnité.

Contacts

Administration
Points relais conseil en VAE

CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie