Ils en parlent Voir tous les témoignages

Evelyne S, informaticienne à la Mutualité française Haute-Garonne

Aller en formation, cela fait vraiment du bien !

«Approfondir et diversifier mes compétences, aider mes collègues sur certains projets… cela faisait longtemps que je souhaitais faire une formation pointue en langage et technologie informatique… Début 2009, mon employeur a accepté de la prendre en charge dans le cadre du DIF ! Je me suis vraiment investie dans cette formation : j’ai posé quatre jours de congés sans solde pour la suivre (j’ai reçu en contrepartie l’allocation de formation) et j’ai beaucoup travaillé...

Lire la suite

Agenda

  • 29
    mai
    Lundi 29 mai à Saint-Jean : Atelier Découverte informatique Phase 2
    Lire la suite
  • 30
    mai
    Mardi 30 mai à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 30
    mai
    Mardi 30 mai à Castres : Trouver sa formation en quelques clics
    Lire la suite
  • 30
    mai
    Mercredi 30 mai à Castres : Zoom sur les métiers de Moniteur-trice, Educateur-trice et Educateur-trice spécialisé-e
    Lire la suite
  • 30
    mai
    Mardi 30 mai à Gaillac : Zoom métier sur les Métiers de boucher(ère) et poissonnier(ère)
    Lire la suite
  • 31
    mai
    Mercredi 31 mai à Toulouse : Réunion d'information au CFA Propreté
    Lire la suite
  • 31
    mai
    Mercredi 31 mai à Rodez : Permanence d'Uniformation
    Lire la suite
  • 01
    juin
    Jeudi 1er juin à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 01
    juin
    Jeudi 1er juin à Albi : Trouver sa formation en quelques clics
    Lire la suite
  • 01
    juin
    Jeudi 1er juin à Gaillac : Trouver sa formation en quelques clics
    Lire la suite
  • 01
    juin
    Jeudi 1er juin à Villefranche-de-Rouergue : réunion d'information collective VAE
    Lire la suite
  • 01
    juin
    Jeudi 1er juin à Albi : Réunion d'information "Reprendre ses études à l'Université"
    Lire la suite
  • 01
    juin
    Jeudi 1er juin à Portet sur Garonne : Trouver un emploi autrement
    Lire la suite
  • 01
    juin
    Jeudi 1er juin à Saint-Jean : Zoom sur les métiers du numérique
    Lire la suite
  • 06
    juin
    Mardi 6 juin à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 06
    juin
    Mardi 6 juin à Labège : Atelier d'information sur la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)
    Lire la suite
  • 06
    juin
    Mardi 6 juin à Toulouse : Atelier "Créateurs, repreneurs : prêts à vous lancer ?"
    Lire la suite
  • 06
    juin
    Mardi 6 juin à Colomiers : "Relooking : codes professionnels"
    Lire la suite
  • 06
    juin
    Mardi 6 juin à Villefanche de Rouergue : Réunion de sensibilisation à la création d'entreprise
    Lire la suite
  • 07
    juin
    Mercredi 7 juin à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 07
    juin
    Mercredi 7 juin à Toulouse : Réunion d'information au CFA Propreté
    Lire la suite
  • 07
    juin
    Mercredi 7 juin à Rodez : Permanence de la Gendarmerie Nationale
    Lire la suite
  • 07
    juin
    Mercredi 7 juin à Rodez : Permanence de la Police Nationale
    Lire la suite
  • 07
    juin
    Mercredi 7 juin à Tarbes : Bourse de l'apprentissage
    Lire la suite
  • 08
    juin
    Jeudi 8 juin à Saint-Orens : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 08
    juin
    Jeudi 8 juin à Gaillac : Zoom métier d'Ambulancier-ière
    Lire la suite
  • 08
    juin
    Jeudi 8 juin à L'Isle Jourdain : Information sur les Métiers de la Fibre optique
    Lire la suite
  • 08
    juin
    Jeudi 8 juin en Occitanie : Journée portes ouvertes de l'Afpa
    Lire la suite
  • 09
    juin
    Vendredi 9 juin à Blagnac : Information sur la formation à destination des salariés
    Lire la suite
  • 09
    juin
    Vendredi 9 juin à Colomiers : "Relooking : codes professionnels"
    Lire la suite
  • 12
    juin
    Lundi 12 juin à Saint-Jean : Atelier Découverte informatique Phase 1
    Lire la suite
  • 12
    juin
    Lundi 12 juin à Colomiers : "Relooking : codes professionnels"
    Lire la suite
  • 13
    juin
    Mardi 13 juin à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 13
    juin
    Mardi 13 juin à Villefranche de Lauragais : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 13
    juin
    Mardi 13 juin à Colomiers : Journée sur les Métiers des Services à la Personne
    Lire la suite
  • 13
    juin
    Mardi 13 juin à Toulouse : Réunion d'information collective sur la VAE
    Lire la suite
  • 13
    juin
    Mardi 13 juin à L'Isle Jourdain : Permanence du FAF.TT
    Lire la suite
  • 14
    juin
    Mercredi 14 juin à Toulouse : Réunion d'information au CFA Propreté
    Lire la suite
  • 14
    juin
    Mercredi 14 juin à Tournefeuille : Réunion d'information sur la question du handicap en entretien d'embauche
    Lire la suite
  • 14
    juin
    Mercredi 14 juin à Rodez : Atelier Ressources Numériques
    Lire la suite
  • 14
    juin
    Mercredi 14 juin à Rodez : Permanence de la Marine Nationale
    Lire la suite
  • 14
    juin
    Mercredi 14 juin à L'Isle Jourdain : Permanence Inter-Consulaire
    Lire la suite
  • 15
    juin
    Jeudi 15 juin à Saint-Jean : Orient'Action, module d'orientation
    Lire la suite
  • 15
    juin
    Jeudi 15 juin à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 16
    juin
    Vendredi 16 juin à Colomiers : "Relooking : codes professionnels"
    Lire la suite
  • 16
    juin
    Vendredi 16 juin à Castres : Zoom sur les métiers de l'Artisanat d'art et l'Art floral
    Lire la suite
  • 16
    juin
    Vendredi 16 juin à Figeac : Réunion d'information sur la Validation des Acquis de l'Expérience
    Lire la suite
  • 19
    juin
    Lundi 19 juin à Rodez : réunion d'information collective VAE
    Lire la suite
  • 19
    juin
    Lundi 19 juin à Rodez : Permanence du Fongecif
    Lire la suite
  • 19
    juin
    Lundi 19 juin à L'Isle-Jourdain : Réunion d'information sur la VAE
    Lire la suite
  • 20
    juin
    Mardi 20 juin à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 20
    juin
    Mardi 20 juin à Colomiers : Information sur la formation à destination des salariés
    Lire la suite
  • 20
    juin
    Mardi 20 juin à Portet-sur-Garonne : Réunion d'information collective sur la VAE
    Lire la suite
  • 20
    juin
    Mardi 20 juin à Portet-sur-Garonne : Les réseaux sociaux, une aide à la recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 21
    juin
    Mercredi 21 juin à Toulouse : Réunion d'information au CFA Propreté
    Lire la suite
  • 21
    juin
    Mercredi 21 juin à Rodez : Permanence de l'Armée de l'Air
    Lire la suite
  • 21
    juin
    Mercredi 21 juin à Saint-Jean : Préparation à l'entretien d'embauche en anglais
    Lire la suite
  • 23
    juin
    Vendredi 23 juin à Tarbes : Réunion d'information collective sur la VAE
    Lire la suite
  • 26
    juin
    Mardi 26 juin à Toulouse : Atelier "Créateurs, repreneurs : prêts à vous lancer ?"
    Lire la suite
  • 26
    juin
    Lundi 26 juin à Saint-Jean : Atelier Découverte informatique Phase 2
    Lire la suite
  • 27
    juin
    Mardi 27 juin à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 27
    juin
    Mardi 27 juin à Castres: Libérez votre envie d'entreprendre !
    Lire la suite
  • 28
    juin
    Mercredi 28 juin à Toulouse : Réunion d'information au CFA Propreté
    Lire la suite
  • 28
    juin
    Mercredi 28 juin à L'Isle Jourdain : Permanence Inter-Consulaire
    Lire la suite
  • 29
    juin
    Jeudi 29 juin à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 29
    juin
    Jeudi 29 juin à Castres : réunion d'information collective VAE
    Lire la suite
  • 29
    juin
    Jeudi 29 juin à L'Isle Jourdain: Libérez votre envie d'entreprendre !
    Lire la suite
  • 30
    juin
    Vendredi 30 juin à Albi : Réunion d'information VAE
    Lire la suite
  • 04
    juil.
    Mardi 4 juillet à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 04
    juil.
    Mardi 4 juillet à Castres : Zoom sur les métiers de la Production industrielle
    Lire la suite
  • 05
    juil.
    Mercredi 5 juillet à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 06
    juil.
    Jeudi 6 juillet à Graulhet : Zoom métier sur les Métiers du Cuir
    Lire la suite
  • 06
    juil.
    Jeudi 6 juillet à Figeac : Forum emploi "L'industrie du futur recrute à Figeac"
    Lire la suite
  • 07
    juil.
    Vendredi 7 juillet à Blagnac : Information sur la formation à destination des salariés
    Lire la suite
  • 11
    juil.
    Mardi 11 juillet à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 11
    juil.
    Mardi 11 juillet à Labège : Atelier sur les réseaux sociaux professionnels
    Lire la suite
  • 18
    juil.
    Mardi 18 juillet à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 18
    juil.
    Mardi 18 juillet à Portet-sur-Garonne : Réunion d'information collective sur la VAE
    Lire la suite
  • 25
    juil.
    Mardi 25 juillet à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 27
    juil.
    Jeudi 27 juillet à L'Isle Jourdain : Réunion Fongecif
    Lire la suite
  • 02
    août
    Mercredi 2 août à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite

Voir tous les agendas

Actualités

  • 22 mai 2017

    187 600 projets de recrutements en 2017 pour la région Occitanie

    Les résultats de l'enquête Besoins en main-d'œuvre 2017 (BMO) viennent d'être publiés par Pôle emploi. Cette enquête annuelle mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l'année 2017, qu'il s'agisse de créations de postes ou de remplacements.  Pour cette nouvelle édition, Pôle emploi a interrogé plus de 160 000 établissements en fin d'année 2016.  Une nette amélioration des perspectives d'embauche pour 2017 Le nombre de projets d'embauche progresse de 4,4 % en Occitanie, soit plus de 7 800 projets supplémentaires par rapport à 2016. La part des établissements souhaitant recruter est également en hausse (24 % contre 22 % en 2016). Plus de la moitié des projets de recrutement est liée à une activité saisonnière en raison des caractéristiques de la région fortement orientée vers le tourisme et l'agriculture.    Plus de 6 projets sur 10 se situent dans les services Avec 114 330 intentions d'embauche, les services représentent 61 % des besoins en main-d'œuvre de la région et se répartissent entre les services aux particuliers (27 %), les services aux entreprises (17 %) et l'hébergement-restauration (17%). Le second secteur envisageant le plus de projet de recrutement est le secteur agricole, avec 36 215 intentions d'embauche dont 5 660 pour des activités de l'industrie agroalimentaire. Le commerce représente 12 % des besoins en main-d'oeuvre de la région. L'industrie représente, comme la construction, 4 % des projets de recrutement. Des profils avec des niveaux de qualifications faibles comme élevés dans les métiers les plus recherchés Vente, tourisme et services (72 539 projets de recrutement) : serveurs de cafés et de restaurants, employés polyvalents de cuisine ou agents d'entretien de locaux Métiers de l'agriculture (34 660) : viticulteurs, arboriculteurs, cueilleurs et les agriculteurs et ouvriers agricoles.  Social et médico-social (22 357) : professionnels de l'animation socioculturelle, aides-soignants, sportifs, animateurs sportifs Encadrement (16 177) : artistes, ingénieurs, cadres études et R&D Informatique, responsables informatiques, professionnels du spectacle Des recrutements qui restent hétérogènes d'un département à l'autre Plus de 4 projets sur 10 sont concentrés sur les seuls départements de la Haute-Garonne et de l'Hérault Au niveau des bassins d'emploi, 4 rassemblent 39 % des besoins en main-d'œuvre de la région : Toulouse (33 400 projets), Montpellier (19 900 projets), Perpignan (11 600 projets) et Nîmes (9 100 projets).  Plus de difficultés de recrutement en 2017 Plus d'une embauche sur 3 est jugée difficile par les employeurs en 2017 soit une proportion en hausse par rapport à 2016 (34 % contre 30 %).Cette hausse des difficultés concerne davantage l'industrie manufacturière (+ 7,9 points) et les services aux entreprises (+ 7 points). Les entreprises de moins de 10 salariés anticipent plus de difficultés à recruter que les entreprises de plus de 100 salariés. Des disparités face aux difficultés existent au niveau des bassins d'emploi avec 5 bassins affichant un taux supérieur à 40 % : Figeac, Rodez, Saint-Gaudens, Toulouse et Muret. Les difficultés rencontrées dans ces territoires concernent principalement la construction, l'hébergement et restauration, le commerce et l'industrie manufacturière. 

    Lire la suite
  • 11 mai 2017

    Les métiers de la santé et du social en Occitanie

    Près de 260 000 professionnels travaillent dans le secteur sanitaire et social en région Occitanie soit 12 % des emplois régionaux. Découvrez la diversité des métiers et des formations accessibles en région avec la publication "Les métiers de la santé et du social : Se former en Occitanie", produite par l’Onisep Occitanie. L'emploi dans les métiers de la santé et du social progresse en région pour faire face aux besoins croissants d'une population vieillissante en constante augmentation et  au nombre important de départs à la retraite des professionnels de la santé et de l’action sociale. La diversité des formations et des métiers sur notre territoire permet de répondre à ce défi.  L’accès à ces professions reste néanmoins très sélectif. Une forte concurrence est à prévoir pour ceux qui souhaitent se diriger vers des études médicales et, dans une moindre mesure, vers des écoles spécialisées.  Force de travail et motivation sont indispensables pour ces futurs professionnels qui doivent allier compétences techniques et qualités humaines.   Retrouvez dans les fiches métiers qui vous intéressent : - Les principales missions, - Les qualités et capacités liées à l'emploi, - Les formations : durée, conditions d'accès, contenu de la formation, lieux de formation, - Les débouchés et les salaires, - Les perspectives de carrière. Feuilleter et télécharger la publication

    Lire la suite
  • 11 mai 2017

    Portrait de l'enseignement agricole

    La Direction Générale de l'Enseignement et de la Recherche du Ministère de l'Agriculture vient de publier " Portrait de l'enseignement agricole ". Ce document présente les principales caractéristiques de l'enseignement agricole. L'objectif est de faire mieux connaitre ce système éducatif qui comprend plus de 800 établissements scolaires, 18 établissements d'enseignement supérieur agronomique, vétérinaire et de paysage et de nombreux centres de formation d'apprentis et de formation professionnelle.  On y retrouve la palette des formations accessibles, la grande variété des diplômes, les liens étroits avec le monde de la recherche, les relations des établissements avec les territoires et leur ouverture à l'international.  Nombreux chiffres, témoignages d'enseignants, de jeunes et de responsables complètent ce document. Consulter le document  Source Apecita

    Lire la suite
  • 10 mai 2017

    Le permis B peut être financé par le Compte personnel de formation (CPF)

    Depuis le 15 mars 2017, il est possible de financer la préparation au permis de conduire B (code et leçons de conduite) avec le Compte personnel de formation ( CPF) . C'est une mesure majeure de la loi Égalité et Citoyenneté du 27 janvier 2017.  La mesure s’adresse aux salariés ou demandeurs d’emploi pour lesquels l’obtention du permis de conduire s’inscrit dans la réalisation d’un projet professionnel ou favorise la sécurisation du parcours professionnel. Le ministère du Travail publie deux documents de communication pour promouvoir et expliquer cette nouvelle disposition du CPF. Questions / réponses : le CPA et le permis de conduire  Financer son permis de conduire B grâce au compte personnel d'activité

    Lire la suite
  • 10 mai 2017

    Testez vos connaissances sur l'apprentissage !

    Dans le cadre de leur plan d'actions, les trois Maisons communes emploi formation de l'Aveyron ont crée un Quizz afin de recueillir les connaissances et représentations des différents publics sur l'apprentissage.  Venez tester vos connaissance sur l'apprentissage ! Qu'est ce que l'apprentissage ? Pour quels publics ? Pour quels niveaux d'études ?  Ce questionnaire a pour but de valoriser l'apprentissage.  Il est anonyme.  Pour répondre à ce quizz, cliquez sur le lien suivant  :  http://urlz.fr/4LTy

    Lire la suite

Voir toutes les actualités

Contrat de professionnalisation

Date de mise à jour : 02 mai 2017

Objectifs

Favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle des jeunes et des demandeurs d’emploi en leur permettant d’acquérir une qualification dans le cadre d'un contrat de travail associant en alternance périodes de formation et mise en situation de travail.

Bénéficiaires

  • Jeunes de 16 à 25 ans révolus souhaitant compléter leur formation initiale. 
  • Demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus.
  • Bénéficiaires de minima sociaux (RSA : Revenu de solidarité active ; ASS : Allocation de solidarité spécifique ; AAH : Allocation aux adultes handicapés) ou ayant été en CUI (Contrat unique d’insertion).

Entreprises

Employeurs de droit privé, y compris 
Epic (Etablissement public industriel et commercial), entreprises de travail 
temporaire (chaque mission d’intérim doit durer au moins 6 mois) et saisonnier (deux employeurs saisonniers peuvent signer une convention tripartite, annexée au contrat, avec un même salarié pour l’obtention d'1 ou par dérogation de 2 qualifications professionnelles).

Contrat

CDD d’une durée comprise entre 6 et 12 mois. Le contrat de professionnalisation en CDD peut être renouvelé une fois avec le même employeur 
- pour suivre une qualification supérieure ou complémentaire à celle obtenue via un 1er contrat,
- en cas d’échec aux épreuves d’évaluation de la formation, de maternité, maladie, accident du travail,  maladie professionnelle ou de défaillance de l’organisme de formation. 

CDI avec action de professionnalisation, en début de contrat, d’une durée comprise entre 6 et 12 mois.

Cette durée, limitée à 12 mois, peut être portée jusqu'à 24 mois pour :
- les bénéficiaires de minima sociaux, d'un contrat unique d'insertion, les jeunes pas ou peu diplômés et les demandeurs d'emploi inscrits depuis plus d'un an quel que soit leur âge.
- les publics ou qualifications fixés par accord collectif de branche ou, à défaut, interprofessionnel.

Période d’essai : une période d’essai peut être prévue au même titre qu’un contrat de droit commun.

Carte d’étudiant des métiers : délivrée par l’organisme de formation au jeune en formation d’au moins un an visant une certification du Rncp (Répertoire national des certifications professionnelles).

Rémunération


Rémunération minimale durant le CDD ou le temps de professionnalisation en début de CDI

Age Rémunération
16-20 ans 55 % du Smic
21-25 ans 70 % du Smic
26-x ans Smic*

Ces pourcentages sont majorés de 10 points si le bénéficiaire est titulaire d'un Bac pro ou d'un titre ou diplôme professionnel de même niveau.

* % du Smic ou du salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé s'il est plus favorable.

A noter : le passage à 21 ans entraîne la réévaluation de la rémunération au 1er jour du mois suivant l’anniversaire (contrairement au passage à 26 ans).
Les frais de transport entre lieux de travail et de formation relèvent de l’exécution du contrat de travail : ils sont financés par l’employeur selon les dispositions contractuelles ou conventionnelles afférentes. 
Les avantages en nature peuvent être déduits, sous certaines conditions, du salaire.

Formation

Diplômes et qualifications accessibles
- certification enregistrée au Rncp
- qualification reconnue dans les classifications d’une Convention collective nationale de branche (CCN)
- certificat de qualification professionnelle (CQP)

A noter : l’obtention d’une qualification reconnue dans une CCN fait l’objet d’une attestation remise par l’employeur au salarié.    

Durée minimale de l’action de professionnalisation (évaluation, accompagnement, enseignements généraux, professionnels et techniques) comprise entre 15 et 25 % de la durée du CDD ou de la période de professionnalisation du CDI, sans pouvoir être inférieure à 150 heures.

Attention : cette durée peut être portée, par accord de branche (ou, à défaut, interprofessionnel), au-delà de 25 % de la durée du CDD ou de la période de professionnalisation du CDI, pour certains publics (notamment les bénéficiaires de minima sociaux ou CUI, les jeunes pas ou peu diplômés et les demandeurs d'emploi inscrits depuis plus d'un an).

Mise en œuvre des actions d’évaluation, d’accompagnement, de formation par un organisme de formation ou par le service de formation interne de l’entreprise (structure pérenne de formation n’ayant pas à justifier d’un numéro de déclaration d’activité d’organisme de formation).  Ces actions doivent débuter dans les 2 mois suivant le début d’exécution du contrat.
A la signature du contrat, employeur et salarié définissent les actions d’évaluation, d’accompagnement, d’enseignements généraux, professionnels et techniques. Un document annexé au contrat précise les objectifs, le programme et les modalités d’organisation, d’évaluation et de sanction de la formation.
Ils peuvent signer un avenant le modifiant sous réserve d’accord de l’Opca et dans la limite de la durée du contrat.

A noter : le contrat de professionnalisation ne peut pas comporter de clause prévoyant le remboursement de la formation en cas de rupture du contrat de travail (clause de dédit-formation interdite).

Tutorat

Le tutorat est obligatoire.
Le tuteur désigné par l'employeur doit être volontaire et justifier d'au minimum 2 ans d'expérience professionnelle dans une qualification en rapport avec la professionnalisation visée.
Le tuteur ne peut suivre plus de 3 personnes simultanément en contrat de professionnalisation, période de professionnalisation ou en apprentissage.

L'employeur peut assurer lui même le tutorat dès lors qu'il remplit les conditions de qualification et d'expérience. Il ne peut assurer simultanément le tutorat de plus de 2 salariés.

Financement au titre de la formation

Possibilité de financement par l’Opca des dépenses : 

- d’évaluation, d’accompagnement et de formation du salarié sur la base de forfaits horaires fixés par accord collectif de branche ou, à défaut, par accord interprofessionnel (à défaut d’accord, 9,15 €/h.). Ces forfaits peuvent être modulés selon la nature et le coût de la prestation.

- de formation du tuteur dans la limite de 15 €/h. pour 40 heures maximum et d’exercice de la fonction tutorale, dans la limite de 230 € par mois et par bénéficiaire pour 6 mois maximum.

A noter : pour les bénéficiaires de minima sociaux ou CUI et les jeunes pas ou peu diplômés, les plafonds de prise en charge sont améliorés pour les dépenses d’évaluation, d’accompagnement et de formation du salarié (15 €/h.) et d’exercice de la fonction tutorale (345 € par mois et par bénéficiaire pour 6 mois maximum ; ce taux s’applique également si le tuteur est âgé de 45 ans ou plus mais les deux possibilités de majoration ne sont alors pas cumulables).

- de tutorat externe à l’entreprise, éventuellement mis en place pour les publics prioritaires et les personnes ayant été suivies par un référent ou celles n’ayant pas eu d’activité professionnelle à temps plein et en CDI au cours des trois années précédant l’entrée en contrat de professionnalisation.

- des dépenses de professionnalisation en cas de rupture du contrat, dans la limite de 3 mois, si la professionnalisation est d’une durée minimale d’un an et que la rupture n’est pas de l’initiative du salarié.

Avantages pour l'employeur

Exonération des cotisations patronales au titre des assurances sociales et des allocations familiales pour l’embauche d’un demandeur d'emploi de 45 ans et plus, dans la limite du Smic. 

Aides gérées par Pôle emploi pour l’embauche d’un demandeur d’emploi
- de 26 ans ou plus : maximum 2 000 €
- de 45 ans et plus : 2 000 €

Ces aides sont versées à l’issue des 3ème  et 10ème mois d’exécution du contrat (prorata temporis si temps partiel).
L'âge du bénéficiaire du contrat, qui ne doit pas avoir appartenu à l'effectif de l'entreprise au cours des six derniers mois précédant la date de début du contrat, est apprécié à la date du début d’exécution du contrat. De plus, l'employeur ne doit pas avoir procédé, dans les six mois qui précèdent l'embauche, à un licenciement économique sur le poste en question.

Aide "Embauche PME" : aide de 4 000 € versée sur 2 ans (500 €/trimestre), accordée aux entreprises de moins de 250 salariés qui recrutent 1 salarié en CDI ou en CDD d'au moins 6 mois y compris en contrat de professionnalisation et dont la rémunération n'excède pas 1,3 Smic. Aide reconduite jusqu'au 30 juin 2017.
L'aide ne peut pas se cumuler avec un autre aide de l'Etat à l'insertion, à l'accès ou au retour à l'emploi versée au titre du même salarié. Elle peut se cumuler avec une aide de la Région, d'une autre collectivité locale ou de l'Agefiph.

L'Agefiph propose des aides pour l'embauche de personnes handicapées en contrat de professionnalisation :
Aides qui s'échelonnent de 1 000 €, pour un contrat de 6 mois jusqu'à 4 000 € pour un contrat de 24 mois et 5 000 € pour un contrat en CDI. 
A l'issue du contrat l'Agefiph propose aussi des aides à la pérennisation du contrat : 
En CDI : 2 000 € pour une embauche à temps plein, 1 000 € pour un temps partiel d'au moins 24 heures
En CDD supérieur à 12 mois : 1 000 € pour une embauche à temps plein, 500 € pour un temps partiel d'au moins 24 heures

Pas d’indemnité de fin de contrat (CDD) ni de prise en compte dans les effectifs.

Expérimentation

A titre expérimental jusqu'au 31 décembre 2017, le contrat de professionnalisation peut être conclu en vue d'acquérir des qualifications autres que celles prévues dans le cadre du contrat de professionnalisation de droit commun.

Type de qualifications visées :
certification inscrite au sein des catégories A et B de l'inventaire de la commission nationale de la certification professionnelle, 
- un des blocs de compétences des qualifications, 
- une action de pré-qualification ou toute action de formation autre qui peut constituer un préalable, vers ensuite une action de formation qualifiante ou certifiante, à l'instar des actions de préformation et de préparation à la vie professionnelle;

L'expérimentation concerne les demandeurs d'emploi y compris : 
- ceux écartés pour inaptitude, 
- ceux qui disposent d'une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, 

Les demandeurs d'emploi les moins qualifiés et de longue durée constituent la cible privilégiée de ce contrat de professionnalisation expérimental.

Types d'employeurs : 
Tous les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue, à l'exception de l'Etat, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics à caractère administratif.

Procédures

L'employeur transmet, au maximum sous 5 jours calendaires suivant le début d’exécution du contrat, le contrat et le programme de formation à son Opca
Ce dernier décide, sous 20 jours (à défaut, accord tacite), du financement du contrat : il notifie sa décision à l'employeur et dépose le contrat à la Direccte.

Pour tout savoir sur l’alternance et saisir en ligne le contrat : www.alternance.emploi.gouv.fr
CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie