Ils en parlent Voir tous les témoignages

Evelyne S, informaticienne à la Mutualité française Haute-Garonne

Aller en formation, cela fait vraiment du bien !

«Approfondir et diversifier mes compétences, aider mes collègues sur certains projets… cela faisait longtemps que je souhaitais faire une formation pointue en langage et technologie informatique… Début 2009, mon employeur a accepté de la prendre en charge dans le cadre du DIF ! Je me suis vraiment investie dans cette formation : j’ai posé quatre jours de congés sans solde pour la suivre (j’ai reçu en contrepartie l’allocation de formation) et j’ai beaucoup travaillé...

Lire la suite

Agenda

  • 28
    févr.
    Mardi 28 février à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 28
    févr.
    Mardi 28 février à Villefranche de Lauragais : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 28
    févr.
    Mardi 28 février à Figeac : "L'auto-entrepreneur : créer ou développer votre entreprise autrement"
    Lire la suite
  • 28
    févr.
    Mardi 28 février à Revel : La Validation des acquis de l'expérience (VAE) dans la petite enfance
    Lire la suite
  • 28
    févr.
    Mardi 28 février à Decazeville : Atelier numérique
    Lire la suite
  • 28
    févr.
    Mardi 28 février à L'Isle-Jourdain : Atelier "Parlons Métiers" spécial Commerce
    Lire la suite
  • 28
    févr.
    Mardi 28 février à Toulouse : Atelier "Créateurs, repreneurs : prêts à vous lancer ?"
    Lire la suite
  • 28
    févr.
    Mardi 28 février à Portet-Sur-Garonne : Atelier Cibl'Orientation
    Lire la suite
  • 28
    févr.
    Mardi 28 février à Castres : Formations sanitaires et sociales, mode d'emploi
    Lire la suite
  • 01
    mars
    Mercredi 1er mars à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 02
    mars
    Jeudi 2 mars à Figeac : Information sur les opportunités d'emploi dans le BTP
    Lire la suite
  • 03
    mars
    Vendredi 3 mars à Decazeville : Permanence de Cap Emploi
    Lire la suite
  • 03
    mars
    3 au 4 mars à Toulouse : Salon TAF 2017 (Travail, Avenir, Formation)
    Lire la suite
  • 06
    mars
    Lundi 6 mars à Rodez : Permanence du Fongecif
    Lire la suite
  • 06
    mars
    Lundi 6 mars à Gaillac : Formations sanitaires et sociales, mode d'emploi
    Lire la suite
  • 07
    mars
    Mardi 7 mars à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 07
    mars
    Mardi 7 mars à Figeac : Réunion d'information sur la création / reprise d'entreprise
    Lire la suite
  • 07
    mars
    Mardi 7 mars à Decazeville : Atelier numérique
    Lire la suite
  • 07
    mars
    Mardi 7 mars à L'Isle-Jourdain : Atelier "Parlons Métiers" spécial Commerce
    Lire la suite
  • 07
    mars
    Mardi 7 mars à Figeac : Réunion d'information collective animée par le Fongecif
    Lire la suite
  • 07
    mars
    Mardi 7 mars à Figeac : Permanence de l'Union régionale des SCOP
    Lire la suite
  • 07
    mars
    Mardi 7 mars à Albi : Zoom métier diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social
    Lire la suite
  • 08
    mars
    8 mars à Auch : Salon TAF 2017 (Travail, Avenir, Formation)
    Lire la suite
  • 09
    mars
    Jeudi 9 mars à Saint-Jean : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 09
    mars
    Jeudi 9 mars à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 09
    mars
    Jeudi 9 mars à Albi : Réunion d'information sur la Formation Sanitaire et Sociale
    Lire la suite
  • 10
    mars
    Vendredi 10 mars à Decazeville : Permanence de Cap Emploi
    Lire la suite
  • 10
    mars
    Vendredi 10 mars à Figeac : Forum de la formation pour adultes
    Lire la suite
  • 13
    mars
    Lundi 13 mars à L'Isle-Jourdain : Atelier "Parlons Métiers" spécial Commerce
    Lire la suite
  • 14
    mars
    Mardi 14 mars à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 14
    mars
    Mardi 14 mars à Figeac : "L'auto-entrepreneur : créer ou développer votre entreprise autrement"
    Lire la suite
  • 14
    mars
    Mardi 14 mars à Decazeville : Atelier numérique
    Lire la suite
  • 14
    mars
    Mardi 14 mars à Revel : Matinée emploi recrutement
    Lire la suite
  • 14
    mars
    Mardi 14 mars à Labège : Atelier sur les réseaux sociaux professionnels
    Lire la suite
  • 15
    mars
    Mercredi 15 mars à Muret : Journée portes ouvertes de l'Ecole Supérieure des Métiers
    Lire la suite
  • 15
    mars
    15 mars à Albi : Salon TAF 2017 (Travail, Avenir, Formation)
    Lire la suite
  • 15
    mars
    Mercredi 15 mars à Rodez : Salon de la défense et de la sécurité intérieure
    Lire la suite
  • 16
    mars
    Jeudi 16 mars à Saint-Jean : Orient'Action, module d'orientation
    Lire la suite
  • 17
    mars
    Vendredi 17 mars à Decazeville : Permanence de Cap Emploi
    Lire la suite
  • 20
    mars
    Lundi 20 mars à Figeac : Réunion d'information sur la création / reprise d'entreprise
    Lire la suite
  • 21
    mars
    Mardi 21 mars à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 21
    mars
    Mardi 21 mars à Labège : Atelier création d'entreprise
    Lire la suite
  • 21
    mars
    Mardi 21 mars à Labège : Atelier d'information sur la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)
    Lire la suite
  • 21
    mars
    Mardi 21 mars à Decazeville : Atelier numérique
    Lire la suite
  • 21
    mars
    Mardi 21 mars à Revel : Réunion d'information pour les porteurs de projet et jeunes entreprises
    Lire la suite
  • 21
    mars
    Mardi 21 mars à Toulouse : Atelier "Créateurs, repreneurs : prêts à vous lancer ?"
    Lire la suite
  • 21
    mars
    Mardi 21 mars à Rodez : Atelier Ressources Numériques
    Lire la suite
  • 22
    mars
    Mercredi 22 mars à Saint-Jean : Préparation à l'entretien d'embauche en anglais
    Lire la suite
  • 22
    mars
    Mercredi 22 mars à Portet-Sur-Garonne : Atelier Cibl'Orientation
    Lire la suite
  • 23
    mars
    Jeudi 23 mars à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 23
    mars
    Jeudi 23 mars à Castres : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 24
    mars
    Vendredi 24 mars à Decazeville : Permanence de Cap Emploi
    Lire la suite
  • 24
    mars
    Vendredi 24 mars à Rodez : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 25
    mars
    Samedi 25 mars à Muret : Journée portes ouvertes de l'Ecole Supérieure des Métiers
    Lire la suite
  • 28
    mars
    Mardi 28 mars à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 28
    mars
    Mardi 28 mars à Villefranche de Lauragais : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 28
    mars
    Mardi 28 mars à Figeac : "L'auto-entrepreneur : créer ou développer votre entreprise autrement"
    Lire la suite
  • 28
    mars
    Mardi 28 mars à Decazeville : Atelier numérique
    Lire la suite
  • 28
    mars
    Mardi 28 mars à Castres : Zoom métier diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social
    Lire la suite
  • 28
    mars
    Mardi 28 mars à Portet sur Garonne : Les Réseaux Sociaux, une aide à la recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 28
    mars
    Mardi 28 mars à Graulhet : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 30
    mars
    Jeudi 30 mars à Albi : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 30
    mars
    Jeudi 30 mars à L'Isle Jourdain : Réunion Fongecif
    Lire la suite
  • 31
    mars
    Vendredi 31 mars à Decazeville : Permanence de Cap Emploi
    Lire la suite
  • 31
    mars
    Vendredi 31 mars à Gaillac : Zoom métier diplôme d'Etat d'Accompagnant éducatif et social
    Lire la suite
  • 04
    avril
    Mardi 4 avril à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 04
    avril
    Mardi 4 avril à Decazeville : Atelier numérique
    Lire la suite
  • 04
    avril
    Mardi 4 avril à Toulouse : Atelier "Créateurs, repreneurs : prêts à vous lancer ?"
    Lire la suite
  • 05
    avril
    Mercredi 5 avril à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 05
    avril
    Mercredi 5 avril à Rodez : Permanence de la Police Nationale
    Lire la suite
  • 05
    avril
    Mercredi 5 avril à Rodez : Permanence de la Gendarmerie Nationale
    Lire la suite
  • 11
    avril
    Mardi 11 avril à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 11
    avril
    Mardi 11 avril à Decazeville : Atelier numérique
    Lire la suite
  • 11
    avril
    Mardi 11 avril à Labège : Atelier sur les réseaux sociaux professionnels
    Lire la suite
  • 13
    avril
    Jeudi 13 avril à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 13
    avril
    Jeudi 13 avril à Labège : Atelier d'information sur la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)
    Lire la suite
  • 18
    avril
    Mardi 18 avril à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 18
    avril
    Mardi 18 avril à Villefranche de Lauragais : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 18
    avril
    Mardi 18 avril à Labège : Atelier création d'entreprise
    Lire la suite
  • 18
    avril
    Mardi 18 avril à Decazeville : Atelier numérique
    Lire la suite
  • 19
    avril
    Mercredi 19 avril à Rodez : Permanence de l'Armée de l'Air
    Lire la suite
  • 20
    avril
    Jeudi 20 avril à Saint-Jean : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 20
    avril
    Jeudi 20 avril à Saint-Jean : Orient'Action, module d'orientation
    Lire la suite
  • 25
    avril
    Mardi 25 avril à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 25
    avril
    Mardi 25 avril à Decazeville : Atelier numérique
    Lire la suite
  • 25
    avril
    Mardi 25 avril à Toulouse : Atelier "Créateurs, repreneurs : prêts à vous lancer ?"
    Lire la suite
  • 25
    avril
    Mardi 25 avril à Gaillac: Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 26
    avril
    Mercredi 26 avril à Saint-Jean : Préparation à l'entretien d'embauche en anglais
    Lire la suite
  • 27
    avril
    Jeudi 27 avril à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 02
    mai
    Mardi 2 mai à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 03
    mai
    Mercredi 3 mai à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 09
    mai
    Mardi 9 mai à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 09
    mai
    Mardi 9 mai à Toulouse : Atelier "Créateurs, repreneurs : prêts à vous lancer ?"
    Lire la suite
  • 11
    mai
    Jeudi 11 mai à Saint-Jean : Orient'Action, module d'orientation
    Lire la suite
  • 16
    mai
    Mardi 16 mai à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 16
    mai
    Mardi 16 mai à Labège : Atelier sur les réseaux sociaux professionnels
    Lire la suite
  • 17
    mai
    Jeudi 17 mai à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 23
    mai
    Mardi 23 mai à Saint-Jean : Développer sa recherche d'emploi
    Lire la suite
  • 23
    mai
    Mardi 23 mai à Villefranche de Lauragais : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 23
    mai
    Mardi 23 mai à Labège : Atelier création d'entreprise
    Lire la suite
  • 23
    mai
    Mardi 23 mai à Toulouse : Atelier "Créateurs, repreneurs : prêts à vous lancer ?"
    Lire la suite

Voir tous les agendas

Actualités

  • 13 févr. 2017

    Devenez psychologue de l'Education nationale : + de 300 postes ouverts

    La toute première session des nouveaux concours de psychologues de l’Éducation nationale est organisée cette année avec plus de 300 postes ouverts.  Dans le cadre de la modernisation des métiers de l'Éducation nationale, un nouveau corps unique de psychologue de l'Éducation nationale est créé pour la rentrée 2017. Offrant deux spécialités, il rassemble les métiers de psychologue scolaire dans le premier degré et de conseiller d'orientation-psychologue et directeur de centre d'information et d'orientation dans le second degré.  Créé par le décret statutaire du 1er février 2017, le nouveau corps unique de psychologues de l'Education nationale bénéficient désormais d'un nouveau statut, de nouvelles modalités de recrutement et d'une formation approfondie.  Les inscriptions aux concours des deux spécialités sont ouvertes du 7 février au 7 mars 2017 , 17 heures.  Les épreuves d'admissibilité se dérouleront au mois d' avril 2017 . En savoir plus sur les concours de PsyEN et s'inscrire

    Lire la suite
  • 10 févr. 2017

    Métiers de l'économie sociale et solidaire : de belles perspectives de recrutement

    L'édition 2017 du guide " Ces secteurs qui recrutent " du Cidj fait la part belle aux métiers de l'économie sociale et solidaire (ESS). Un article du Monde.fr fait un tour d'horizon des perspectives de recrutement de cette branche.  A l'horizon 2025, 700 000 départs à la retraite sont prévus dans la branche de l'économie sociale et solidaire dont 112 000 dès 2017.  Ces métiers recrutent dans de nombreux secteurs.  Le social, premier secteur d'emploi de l'ESS C'est le secteur qui annonce le plus grand nombre de départs à la retraite.  En 2016, 60 % des 53 400 offres d'emploi du secteur de l'action sociale ont été difficiles à pourvoir.   Selon l’Observatoire national de l’ESS, 287 000 postes devraient être libérés d’ici à 2025, et 40 000 dès 2017. Parmi les métiers les plus impactés par les départs à la retraite, les aides à domicile mais également les aides ménagers et les travailleurs familiaux. Ces métiers peu qualifiés rencontrent des difficultés de recrutement, en raison notamment du grand nombre d'emplois à temps partiel. Mais le secteur social offrent également des opportunités d'emplois dans des métiers qualifiés : psychologues, conseillers en insertion ou éducateurs spécialisés...  Le secteur de la santé Avec plus de 12 000 postes libérés dès 2017 et 61 000 d'ici à 2025, la santé est le quatrième secteur d'emplois de l'ESS selon le Cidj. Ce secteur recrute aussi bien dans les métiers qualifiés que moins qualifiés. Parmi les métiers qui doivent enregistrer le plus de départs à la retraite, les médecins, les infirmiers et les agents de services hospitaliers.  Les secteurs de la banque et des assurances Plus de 9 000 postes doivent être libérés dès 2017 et près de 75 000 d'ici 2025 dans ces deux secteurs. Le guide relève une hausse du niveau de recrutement : 8 recrutements sur 10 dans l'assurance et les banques se font avec un niveau bac + 2 minimum.  Les fonctions supports De nombreux départs à la retraite sont à prévoir dans les métiers transverses de l'économie sociale et solidaire. Secrétaires de direction, cadres des services administratifs, employés des services comptables ou financiers, ingénieurs et techniciens informatique. Les perspectives de recrutement seront particulièrement importantes dans l'informatique. Lire l'article sur le Monde.fr Commander le guide du Cidj  

    Lire la suite
  • 06 févr. 2017

    Les titres professionnels accessibles en Occitanie

    La Direccte Occitanie met à disposition la liste des  titres professionnels accessibles en région, par commune et par centre.  Le titre professionnel est une certification professionnelle délivrée, au nom de l’Etat, par le ministère chargé de l’Emploi. Il atteste que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’un métier.  En 2015, 7 personnes sur 10 en recherche d’emploi ont eu accès à un emploi après l’obtention d’un titre professionnel. Il existe à ce jour plus de 280 titres professionnels du ministère chargé de l'Emploi.  En région Occitanie, plus de 400 centres sont agréés pour les délivrer.  Consulter la liste des titres professionnels accessibles par commune et par centre sur le site de la Direccte Occitanie

    Lire la suite
  • 02 févr. 2017

    Université : ouverture d'un site internet pour trouver son master

    A l'heure de l'entrée en vigueur de la sélection en master, un nouveau portail d'information, www.trouvermonmaster.gouv.fr , s'est ouvert mercredi 1er février 2017 pour aider les étudiants à s'orienter après la licence.  Lancé par le gouvernement, ce nouvel outil doit permettre aux 150 000 étudiants qui s'inscrivent chaque année en début de master de s'y retrouver parmi l'ensemble des diplômes proposés par les établissements d’enseignement supérieur français. Le portail permet d'effectuer des recherches par domaine disciplinaire, par établissement et par lieu de formation. Pour chaque master, les modalités de formation sont indiquées (enseignements, lieu de formation) ainsi que le calendrier d’inscription. Le cas échéant, les capacités d’accueil et les modalités pratiques de recrutement (dossier, examen, concours) sont précisées.  L’information est mise à jour pour chaque rentrée universitaire.  

    Lire la suite
  • 01 févr. 2017

    Aide à domicile auprès des personnes âgées : 300 000 emplois à pourvoir d'ici 2030

    Le ministère des Affaires sociales et de la Santé lance une campagne nationale d'information "Aider les autres, c'est mon métier" pour promouvoir et valoriser les métiers de l'aide à domicile auprès des personnes âgées.  Un secteur qui recrute Avec le vieillissement de la population et les nombreux départs à la retraite de professionnels exerçant ces métiers, le secteur de l'aide à domicile pour les personnes âgées est un secteur en pleine dynamique.  300 000 emplois nouveaux seraient à pourvoir d'ici 2030.  Emplois de proximité au service des autres, 80 % des postes à pourvoir sont des CDI.  Parmi les recruteurs, les associations, les entreprises, les communes et les personnes âgées elles-mêmes.   Un panel de métiers au service des autres Le secteur de l'aide à domicile auprès des personnes âgées regroupe de nombreux métiers. Leurs points communs ? Agir au plus près des personnes âgées, rompre leur isolement et recréer du lien social entre les générations. Parmi les principales missions : accompagner la personne âgée dans ses sorties, aider à la réalisation des tâches de la vie courante, aider à l'entretien du logement, réconforter la personne par sa présence quotidienne, soutenir les personnes dans l'accomplissement des démarches administratives... Des métiers ouvert à toutes et à tous Aucun diplôme n'est exigé dans le secteur mais la professionnalisation est en cours avec le diplôme d'Etat d’Accompagnant éducatif et social (Deaes). L'entrée en formation est soumise à la réussite de deux épreuves d'admission, écrite et orale.  Plusieurs sources de financement sont possibles (Région, Pôle emploi, Fongécif, Opca, Cnsa …). La formation dure de 9 à 24 mois et contient un socle commun et 3 spécialités. Télécharger le kit de communication  sur le site du ministère pour vous informer ou relayer la campagne. 

    Lire la suite
  • 30 janv. 2017

    Concours de Technicien(ne) de l'intervention sociale et familiale et assistant(e) de service social

    Vous souhaitez vous orienter ou vous reconvertir dans un métier de contact, au service des familles et des personnes pour les accompagner dans leur vie quotidienne, vous pouvez vous inscrire aux concours proposés par  la Croix Rouge française :  Le concours de   Technicien(ne) de l'intervention sociale et familiale , date limite d'inscription le 10 février 2017 Le concours d ' Assistant(e) de service social , date limite d'inscription mercredi 15 février 2017 pour les candidats de métropole et mercredi 1er février 2017 pour les candidats d'Outre mer Pour connaître les modalités d'inscription, avoir des informations sur les formations et télécharger le dossier :   http://irfss-midi-pyrenees.croix-rouge.fr  Irfss Midi-Pyrénées - Pôle social 71 chemin des Capelles 31300 Toulouse Tél :  05 61 31 56 34/32 eass.toulouse@croix-rouge.fr

    Lire la suite

Voir toutes les actualités

Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)

Date de mise à jour : 29 juin 2015

Objectifs

Favoriser le reclassement des salariés visés par un licenciement pour motif économique grâce à la mise en place d’un parcours de retour à l’emploi. 

Employeurs

Entreprises envisageant la mise en place de licenciements économiques et : 
- ayant un effectif inférieur à 1 000 salariés,
- ou étant redressement ou liquidation judiciaire, sans condition d’effectif.

Bénéficiaires


Salariés en CDI visés par un licenciement pour motif économique et remplissant 2 conditions :
- totaliser 1 an d’ancienneté dans l’entreprise 
- et être physiquement apte à l'emploi.

A noter : les salariés ne justifiant pas de 1 an d’ancienneté mais ayant droit à assurance chômage peuvent bénéficier du CSP selon des modalités particulières.

Durée

Durée maximale : 12 mois

A noter : en cas de retour à l’emploi en CDD ou en contrat de travail temporaire après la fin du 6ème mois, la durée du CSP peut aller jusqu'à maximum 15 mois.

Mise en oeuvre

Information préalable : l’employeur est tenu de proposer individuellement et par écrit le CSP à chaque salarié visé par un licenciement économique, quelle que soit son ancienneté.
Les documents relatifs au CSP (document d’information, récépissé, bulletin d’adhésion) doivent retirer par l’employeur auprès de Pôle emploi.
Ils doivent être remis au salarié lors de l’entretien préalable, si celui-ci précède le licenciement économique, ou à l’issue de la dernière réunion des représentants du personnel si le licenciement est soumis à la procédure d’information et de consultation de ces derniers.

A noter : à défaut, l’employeur verse à Pôle emploi une contribution égale à 2 mois de salaire brut, portée à 3 mois si l’ancien salarié adhère au CSP sur proposition de Pôle emploi (lors de l’inscription de tout demandeur d’emploi licencié économique, Pôle emploi vérifie qu’il a bien été informé par écrit du CSP par son employeur. A défaut, Pôle emploi procède à cette information). 

Réponse du salarié : le salarié a un délai de réflexion de 21 jours calendaires, à compter du lendemain de la remise des documents d’information, pour accepter ou refuser le CSP. 
Pendant ce délai, le salarié bénéficie d’un entretien d’information réalisé par Pôle emploi.

A noter : le silence du salarié au terme du délai de réflexion est assimilé au refus du CSP.
Si l’envoi de la lettre de licenciement a lieu durant le délai de réflexion du salarié, l’employeur doit lui rappeler par lettre recommandée avec accusé de réception la date d’expiration du délai de réflexion et lui indiquer qu’en cas de refus du CSP, cette même lettre constituera la notification de son licenciement.

Refus du CSP : en cas de refus express du CSP ou d’absence de réponse dans le délai de 21 jours, l’employeur poursuit la procédure de licenciement pour motif économique.

Adhésion au CSP : l’acceptation du CSP auprès de l’employeur (ou, à défaut, de Pôle emploi) entraîne la rupture du contrat de travail au lendemain du terme du délai de réflexion. 
Durant le CSP, le salarié bénéficie du statut de stagiaire de la formation professionnelle.
Le salarié perçoit les indemnités de rupture auxquelles il a droits (licenciement…), hormis celle de préavis (sauf pour les salariés ayant moins d’un an d’ancienneté et, pour tout salarié, pour la fraction d’indemnité supérieure à 3 mois de préavis).

A l’issue du CSP : si le bénéficiaire n’est pas reclassé, il bénéficie de l’allocation de retour à l’emploi (ARE) dès son inscription en tant que demandeur d’emploi, sans délai d’attente ni différé d’indemnisation.
Ses droits à ARE sont réduits de la durée d’indemnisation au titre du CSP.

A noter : si le bénéficiaire du CSP est toujours en formation à l’issue de celle-ci, il peut poursuivre sa formation dans le cadre du Ppae sous réserve de s’inscrire comme demandeur d’emploi à l’issue du CSP. 

Contenu

Pré-bilan : les salariés qui ont accepté le CSP bénéficient, dans les 8 jours suivant la date d’effet du CSP, d’un entretien individuel de pré-bilan pour l’examen de leurs capacités professionnelles réalisé par Pôle emploi en tenant notamment compte des caractéristiques du bassin d’emploi..
L’entretien de pré-bilan vise à identifier le profil et le projet de reclassement du bénéficiaire, ses atouts potentiels, difficultés et freins éventuels. 
Cet entretien permet l’élaboration du Plan de sécurisation professionnelle (PSP). 
Au vu du résultat de cet entretien, les prestations d’accompagnement retenues d’un commun accord sont proposées au bénéficiaire au plus tard dans le mois suivant cet entretien.

Plan de sécurisation professionnelle (PSP) mis en œuvre par Pôle emploi, comprenant au besoin : 
- un bilan de compétences pour orienter au mieux le plan d’action,
- un suivi individuel du bénéficiaire par un correspondant référent, qui l’accompagne et évalue le déroulement du plan jusqu’aux 6 mois suivant le reclassement,
- des mesures d’appui social et psychologique,
- des mesures d’orientation prenant en compte la situation du marché local de l’emploi, 
- un accompagnement (préparation aux entretiens d’embauche, techniques de recherche d’emploi…),
- des actions de validation des acquis de l’expérience (VAE),
- et/ou des actions de formation (incluant l’évaluation préformation) prenant en compte l’expérience professionnelle de l’intéressé.

Un point d'étape est réalisé à l'issue du 4ème mois d'accompagnement effectif.

Reprise d’emploi : au cours du CSP, le bénéficiaire peut réaliser des périodes d’activités professionnelles en entreprise sous forme de CDD ou de contrat de travail temporaire d’une durée minimale de 3 jours. Le cumul total de ces périodes ne peut excéder 6 mois. Le CSP et le versement de l'ASP sont alors suspendus.

En cas de reprise d’emploi en CDI, CDD ou contrat de travail temporaire de plus de 6 mois, l'intéressé cesse de bénéficier du CSP.  La rupture du contrat de travail pendant la période d’essai permet la reprise du CSP et le versement de l’allocation sans modification du terme initialement fixé au CSP.

Formation

La formation est co-financée par le Fpspp et l'Opca.
Le bénéficiaire du CSP accède aux formations éligibles du Compte personnel de formation (CPF) qui correspondent à son projet professionnel :
 - Socle de connaissances et de compétences, 
 - Accompagnement à la VAE, 
 - Formations inscrites sur les listes pour les demandeurs d'emploi, 
 - Formations inscrites sur la liste de la branche de la dernière entreprise.
Le bénéficiaire peut également suivre une formation dans le cadre de l'AIF (Aide individuelle à la formation). L'AIF peut compléter le financement de l'Opca.

Allocation de sécurisation professionnelle

ASP : 75 % du salaire journalier de référence dans la limite de 12 mois. 

A noter : l’ASP ne peut pas être inférieure au montant de l’allocation de retour à l’emploi (ARE) à laquelle le salarié aurait pu prétendre pendant la même période. 
Pour les salariés ne justifiant pas de 1 an d’ancienneté mais ayant droit à assurance chômage peuvent bénéficier du CSP, le montant et la durée de l’ASP est égal à celui de leur ARE.
L’ASP est versée dès la fin du délai de réflexion, sans différé d’indemnisation ni délai d’attente.

Prime de reclassement

Elle sera versée aux bénéficiaires qui retrouvent un emploi durable (CDI, CDD ou contrat de travail temporaire de plus de 6 mois) avant la fin du 10ème mois de leur CSP. Cette prime est équivalente à 50 % du reliquat de droits à l'ASP.
En cas de rupture de la période d'essai, le bénéficiaire ayant perçu la prime au reclassement lors de sa reprise d'emploi, la durée de son indemnisation sera réduite d'une durée correspondant au montant de la prime.

Indemnité différentielle de reclassement

Cette indemnité a pour objet de compenser la baisse de rémunération suite à la reprise d'un emploi salarié dont la rémunération horaire est inférieure à celle de l'emploi précédent. Elle est versée mensuellement, dans la limite de 50 % des droits résiduels à l’ASP, durant maximum 12 mois. 

Financement

Financement par l’employeur
- Indemnité de préavis : l’employeur verse à Pôle emploi l’indemnité de préavis, dans la limite de 3 mois, de chaque salarié ayant au moins 1 an d’ancienneté.

Financement par l’Etat, l’Unedic et les Opca (selon leurs critères prioritaires de financement).


Contacts


Pôle emploi : www.pole-emploi.fr ou n° unique de téléphone 3949

CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie