Ils en parlent Voir tous les témoignages

Céline L, esthéticienne dans le Gers (Le jardin de Flore, Lombez)

Durant un an, plus de télé ni de week-end… mais, avec beaucoup de travail et de motivation, j’ai eu mon diplôme !

« Après dix ans dans le prêt-à-porter à Toulouse, j’étais prête à vivre mon rêve d’enfant : devenir esthéticienne ! Un de mes collègues m’a parlé du CIF… et ma demande de financement a été acceptée par le Fongecif Midi-Pyrénées. Mais son appui a été au-delà : ses conseillers et sa directrice, m’ont constamment accompagnée et conseillée. J’ai pu ainsi suivre le CAP Esthétique dans un organisme de formation renommé. J’ai aussitôt fait des remplacements...

Lire la suite

Agenda

  • 25
    sept.
    Du 25 au 29 septembre dans le Tarn : Semaine du numérique
    Lire la suite
  • 26
    sept.
    Mardi 26 septembre à L'Isle-Jourdain : Atelier "Parlons Métiers" spécial Aéronautique
    Lire la suite
  • 26
    sept.
    Mardi 26 septembre à Figeac : "L'auto-entrepreneur : créer ou développer votre entreprise autrement"
    Lire la suite
  • 26
    sept.
    Mardi 26 septembre à Gaillac : Intégrer la Fonction publique territoriale
    Lire la suite
  • 27
    sept.
    Mercredi 27 septembre à L'Isle Jourdain : Permanence Inter-Consulaire
    Lire la suite
  • 27
    sept.
    Mercredi 27 septembre à Rodez : Permanence d'Uniformation
    Lire la suite
  • 27
    sept.
    Mardi 27 septembre à Albi : Réunion d'information du Fongecif
    Lire la suite
  • 28
    sept.
    Jeudi 28 septembre à Figeac : Savoir utiliser Internet pour l'emploi et la formation
    Lire la suite
  • 03
    oct.
    Mardi 3 octobre à Saint-Jean, Saint-Jory et Villemur-sur-Tarn : 26e édition du Markethon pour l'emploi
    Lire la suite
  • 03
    oct.
    Mardi 3 octobre à Colomiers : Le Markethon
    Lire la suite
  • 04
    oct.
    Mercredi 4 octobre à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 04
    oct.
    Mercredi 4 octobre à Rodez : Permanence de la Police Nationale
    Lire la suite
  • 04
    oct.
    Mercredi 4 octobre à Rodez : Permanence de la Gendarmerie Nationale
    Lire la suite
  • 05
    oct.
    Jeudi 5 octobre à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 05
    oct.
    Jeudi 5 octobre à Albi : Réunion d'information sur la Fonction publique territoriale
    Lire la suite
  • 06
    oct.
    Vendredi 6 octobre à Revel : Permanence du Fongecif Midi-Pyrénées
    Lire la suite
  • 13
    oct.
    Vendredi 13 octobre à Revel : Découverte de la création d'entreprise
    Lire la suite
  • 17
    oct.
    Mardi 17 octobre à Castres : Zoom sur les Métiers d'Infirmier(ière) et d'Aide-Soignant(e)
    Lire la suite
  • 18
    oct.
    Mercredi 18 octobre à Saint-Jean : Préparation à l'entretien d'embauche en anglais
    Lire la suite
  • 19
    oct.
    Jeudi 19 octobre à Labège : Module Formation Mode d'Emploi
    Lire la suite
  • 07
    nov.
    Mardi 7 novembre à Labège : Atelier d'information sur la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)
    Lire la suite
  • 07
    nov.
    Mardi 7 novembre à Labège : Réunion d'information collective sur la VAE
    Lire la suite
  • 08
    nov.
    Mercredi 8 novembre à Rodez : Permanence de la Police Nationale
    Lire la suite
  • 22
    nov.
    Mercredi 22 novembre à Saint-Jean : Préparation à l'entretien d'embauche en anglais
    Lire la suite
  • 06
    déc.
    Mercredi 6 décembre à Decazeville : Permanence de l'Armée de terre
    Lire la suite
  • 06
    déc.
    Mercredi 6 décembre à Rodez : Permanence de la Gendarmerie Nationale
    Lire la suite
  • 13
    déc.
    Mercredi 13 décembre à Saint-Jean : Préparation à l'entretien d'embauche en anglais
    Lire la suite

Voir tous les agendas

Actualités

Aucune actualité n'est actuellement disponible dans cette rubrique.

Vous pouvez cependant consulter les actualités de toutes les rubriques en cliquant sur ce lien.

Compte personnel de formation (CPF)

Date de mise à jour : 03 février 2017

Objectifs

Permettre à toute personne d'accumuler des droits tout au long de sa carrière professionnelle pour accéder à des formations afin d'accroître son niveau de qualification et sécuriser son parcours professionnel.
Le CPF est une composante du Compte personnel d'activité (CPA). Le CPA a pour objectif de sécuriser le parcours professionnel des salariés en favorisant leur autonomie et leur mobilité. Il est composé de trois comptes : le CPF, le C3P (Compte personnel de prévention de la pénibilité) et le CEC (Compte d'engagement citoyen).

Bénéficiaires

Le CPF est ouvert à toute personne âgée d'au moins 16 ans entrée dans la vie active (15 ans par dérogation pour les apprentis), dès lors qu'elle est :
- en emploi,
- à la recherche d'un emploi ou accompagnée dans un projet d'orientation et d'insertion professionnelles,
- accueilli dans un Esat (Etablissement et service d'aide par le travail),
- a fait valoir ses droits à la retraite (seules les heures issues du Compte d'engagement citoyen (CEC) seront mobilisables).

Le compte cessera d'être alimenté lorsque la personne est admise à faire valoir ces droits à la retraite sauf en cas d'activité bénévole ou de volontariat dans le cadre du CEC.

Alimentation

Chaque période travaillée génère des droits qui s'accumulent sur le compte et constituent un crédit d'heures de formation dans la limite de 150 heures.

Un salarié à temps plein acquiert : 24 heures/an jusqu'à 120 h puis 12 heures/an jusqu'à 150 heures.

Pour les salariés sans qualification l'alimentation du compte pourra être majorée : 48h/an avec un plafond porté à 400 heures. Pour en bénéficier, les bénéficiaires ne doivent pas avoir obtenu un diplôme ou un titre professionnel de niveau V ou une certification reconnue par une convention collective nationale de branche.

Les périodes d'absence du salarié pour un congé de maternité, de paternité, d'adoption, de présence parentale, de soutien familial ou un congé parental d'éducation sont intégralement prises en compte pour le calcul des heures.

Pour les salariés travaillant à temps partiel, le nombre d'heures acquises est proportionnel au temps de travail. Une décision de l'employeur, un accord d'entreprise ou de branche peuvent prévoir des dispositions plus favorables au profit de ces salariés. Il en est de même pour les travailleurs saisonniers.
L'employeur adresse à son Opca (Organisme paritaire collecteur agréé), avant le 1er mars de chaque année, la liste des salariés concernés et le nombre d'heures de formation supplémentaires attribuées.

Le CPF peut être alimenté également  par des abondements complémentaires, selon des modalités précises : 
- abondements prévus par accord d'entreprise, de groupe ou de branche
- abondements pour combler un crédit d'heures insuffisant qui pourront être financées par : l'employeur, la personne titulaire du CPF, Pôle emploi, un Opca, un Opacif (Organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation), l'organisme chargé du compte de prévention de la pénibilité à la demande de la personne, l'Etat, les régions, l'Agefiph.
- abondements pour défaut d'entretien ou de formation dans les entreprises de plus de 50 salariés (100 heures supplémentaires pour un salarié à temps complet et 130 heures pour un salarié à temps partiel) (cf fiche Entretien professionnel). Dans ce cas, l'entreprise déclarant un abondement correctif devra effectuer avant le 1er mars de chaque année un versement forfaitaire à son Opca (nombre d'heures ajoutées au CPF multiplié par un montant forfaitaire de 30 euros).

Utilisation du DIF (Droit individuel à la formation) restant
Les heures de DIF acquises au 31/12/2014 et non consommées sont inscrites par le titulaire sur le compte CPF. Les heures de DIF pourront être utilisées jusqu'au 1er janvier 2021.
Lorsqu'une personne bénéficie d'une formation dans le cadre du CPF, les heures de DIF sont utilisées en premier lieu, et le cas échéant complémentées par les heures inscrites sur le CPF dans la limite du plafond de 150 heures.

Actions de formation

Actions de formation éligibles au CPF :

- formations permettant d'acquérir le socle de connaissances et de compétences (CléA), et les actions permettant d'évaluer les compétences de la personne préalablement et postérieurement à ces formations.
- actions d'accompagnement à la VAE (Validation des acquis de l'expérience).
- actions permettant de réaliser un bilan de compétences.
- actions de formation dispensées aux créateurs et repreneurs d'entreprises non financées par Pôle emploi, l'Apec, une Mission locale ou un Cap emploi.
- actions de préparation de l'épreuve théorique et pratique du permis de conduire des véhicules du groupe léger.
- actions de formation destinées à permettre aux bénévoles, aux volontaires en service civique et aux sapeurs-pompiers d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de leurs missions. Seules les heures acquises au titre du Compte d’engagement citoyen (CEC) peuvent financer ces actions. 
- formations qualifiantes inscrites sur une liste sanctionnées par une certification inscrite au Rncp (Répertoire national des certifications professionnelles), sanctionnées par un CQP (certification de qualification professionnelle), sanctionnées par les certifications correspondant à des compétences transversales recensées par la Commission nationale de la certification professionnelle.

Pour les salariés les formations qualifiantes figurent sur trois listes de formation éligibles :
- une liste de branche élaborée par la CNE (Commission nationale de l'emploi) de la branche professionnelle dont dépend l'entreprise,
- une liste nationale élaborée par le Copanef (Comité paritaire interprofessionnel national pour l'emploi et la formation),
- une liste régionale élaborée par le Coparef (Comité paritaire interprofessionnel régional pour l'emploi et la formation) de la région ou travaille le salarié.

Pour les demandeurs d'emploi  les formations qualifiantes figurent sur deux listes de formation éligibles :
- une liste nationale élaborée par le Copanef
- une liste régionale élaborée par le Coparef de la région ou le demandeur d'emploi est domicilié. Cette liste est constituée à partir du programme régional de formation professionnelle pour les personnes à la recherche d'un emploi financé par la Région, Pôle emploi, et l'Agefiph.

Mobilisation du compte

Chaque titulaire d'un CPF peut en disposer librement et pourra le mobiliser indépendamment de son statut, qu'il soit salarié ou demandeur d'emploi. Les heures inscrites sur le CPF resteront acquises en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d'emploi.

Mobilisation par les salariés :
Formations suivies hors temps de travail 
Dans ce cas les formations ne seront pas soumises à l'accord de l'employeur. Le dispositif pourra être librement mobilisé par le salarié qui n'aura pas à demander d'autorisation à l'employeur.

Formation en tout ou partie pendant le temps de travail
Dans ce cas, le salarié devra obtenir l'accord préalable de son employeur sur le contenu et le calendrier de la formation.
Le salarié doit faire sa demande 60 jours avant le début de la formation si celle-ci a une durée inférieure à 6 mois et au moins 120 jours avant si elle est supérieure à 6 moisL'employeur dispose d'un délai de 30 jours à compter de la réception de la demande pour notifier sa réponse au salarié. L'absence de réponse dans ce délai vaut acceptation de la demande.

A noter, le salarié devra solliciter l'accord de son employeur seulement sur le calendrier de la formation dans les cas suivants :
- lorsque celle-ci sera financée au titre des 100 h (salarié à temps complet) ou 130 h (salarié à temps partiel) complémentaires pour défaut de formation ou d'évolution professionnelle suite au bilan récapitulatif de l'entretien professionnel (cf fiche Entretien professionnel),
- lorsqu'elle vise les formations permettant d'acquérir le socle de connaissances (CléA) et de compétences  et les actions d'accompagnement à la VAE
- lorsqu'elle vise les cas prévus par accord de branche, d'entreprise ou de groupe.

Les demandeurs d'emploi ne pourront acquérir d'heures de formation au titre du CPF pendant leur période de chômage, mais pourront mobiliser les droits qu'ils ont acquis lorsqu'ils étaient en emploi. Lorsqu'un demandeur d'emploi bénéficie d'un nombre suffisant sur son compteur CPF pour effectuer une formation, son projet sera réputé validé au titre de son Ppae (Projet personnalisé d'accès à l'emploi). Dans le cas contraire, Pôle emploi pourra éventuellement après validation du projet de formation mobiliser des abondements complémentaires.

Financement

Pour les salariés, les frais pédagogiques et les frais annexes (frais de transport, de repas, d'hébergement) sont pris en charge par :
- l'Opca de l'entreprise
- ou  l'employeur lorsque celui-ci en vertu d'un accord gère directement le financement du CPF (0,2 %de la masse salariale brute).
La prise en charge est effectuée au regard du coût réel de la formation. Toutefois, elle pourra faire l'objet d'un plafond déterminée par l'Opca ou l'entreprise s'il y a une gestion interne du CPF.

Pour les demandeurs d'emploi, les frais pédagogiques et les frais annexes seront pris en charge par le Fpspp (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) selon les modalités de financement appliquées par les régions et Pôle emploi.

Information et contacts 

Chaque titulaire a accès à son compte via un service dématérialisé 
gratuit : www.moncompteformation.gouv.fr/  

Sur ce compte le titulaire peut consulter le nombre d'heures créditées sur son compteur et les listes de formations éligibles selon sa situation.

Informations et conseils auprès du Conseiller en évolution professionnelle, l'employeur.






CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie