Ils en parlent Voir tous les témoignages

Témoignage

Le master 2 Droit et management social de l'entreprise me permet d'exercer dans un cabinet d'expertise comptable

 « La démarche de VAE : une reconnaissance et une nécessité» Titulaire d’un Bac G1 Secrétariat, j’effectue des payes et rédige des actes, j’apprends « sur le tas » le travail de conseil en droit du travail et conseille des clients pendant 20 ans. Souhaitant évoluer professionnellement, je souhaite acquérir un diplôme indispensable pour me positionner...

Lire la suite

Témoignage

Je ne pouvais évoluer qu’en justifiant d’un diplôme

Architecte groupware pour l’administration du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, ma fonction et mes missions ne correspondent pas à mon grade. Ne pouvant évoluer professionnellement, je décide d’entreprendre une VAE. Trouver la « bonne » certification ! Avec l'aide de la référente VAE de la Direction des ressources humaines et de la Fonction publique de la Nouvelle...

Lire la suite

Témoignage

La VAE me permet d’avoir une vision du futur !

Titulaire d’un BTS maintenance et d’une spécialisation Animateur qualité en entreprise, Vincent exerce pendant 4 ans dans le secteur industriel et aéronautique. Il souhaite faire le point sur les compétences qu’il a mises en œuvre en tant que technicien qualité aéronautique et valider celles qu’il a développées par un diplôme. « On n’est pas livré à nous-mêmes,...

Lire la suite

 

Vous êtes salarié

Vous pouvez bénéficier d'une VAE :

soit dans le cadre du plan de formation de l'entreprise, à l’initiative de votre employeur, avec votre accord

L'entreprise prend à sa charge les frais liés à la VAE, c'est-à-dire votre rémunération dans la limite de 24 heures ainsi que les frais d'accompagnement et d'évaluation.

soit dans le cadre du compte personnel de formation, à votre initiative et avec l’accord de votre
employeur

Vous avez droit, chaque année, à 40 heures de formation cumulables dans la limite de 120 heures, puis 12 heures par an jusqu'à la limite de 150 heures. Le plafond du compte personnel de formation est de 150 heures. Vous pouvez utiliser ce temps pour financer l'accompagnement à la VAE. La prise en charge financière est assumée soit par votre employeur, soit par l'Opca dont relève votre entreprise.

Si vous réalisez votre CPF hors temps de travail, vous n'avez pas besoin de l'autorisation de votre employeur. 
Vous pouvez utiliser votre CPF en complément d'autres financements, pour votre rémunération et les frais de jurys.

soit dans le cadre d'un congé individuel VAE, à votre initiative

Ce congé de 24 heures (consécutives ou non) vous permet de continuer à être rémunéré pour la préparation de votre dossier et, selon le cas, pour la session d'évaluation. La totalité ou une partie des frais d'accompagnement et d'évaluation peuvent également être pris en charge. 
Si votre niveau de qualification est inférieur au niveau IV (baccalauréat)  ou si votre emploi est menacé par les évolutions technologiques ou économiques, la durée du congé VAE peut être augmentée par un accord collectif de travail.
Il vous faut : 
  • demander à votre employeur une autorisation d'absence. La durée du congé est de 24 heures maximum (consécutives ou non) pour participer aux épreuves de validation, et bénéficier, si vous le désirez, d'un accompagnement dans la démarche.

  • demander le financement des dépenses liées à ce congé à l'organisme collecteur chargé du congé individuel de formation (CIF) : le Fongecif Occitanie ou un autre Opacif dont relève votre employeur. En cas d'accord, il prend en charge votre rémunération ainsi que la totalité ou une partie des frais de validation.

Vous pouvez entreprendre une VAE en dehors du temps de travail. Vous n'avez pas alors à demander une autorisation d'absence. Une prise en charge financière est également possible dans ce cas.

A savoir

  • Si vous êtes en intérim, le FAF TT  peut vous financer votre congé de VAE (frais d'épreuves et d'accompagnement, rémunération).

  • Si vous êtes ou étiez salarié en contrat à durée déterminée (CDD), vous pouvez également bénéficier d'un congé VAE.

  • Si vous êtes en contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) ou en contrat initiative emploi (CIE), votre employeur peut bénéficier d’une aide supplémentaire s’il prévoit une action de VAE à votre bénéfice.



CarifOref Midi-Pyrénes Europe Région Midi-Pyrénes Direccte Occitanie