Posted on

Dans n’importe quel aéroport, il est impossible d’échapper à une grève. Cet événement entraîne souvent l’annulation des vols ou leurs retards. À cet égard, beaucoup de passagers se plaignent énormément de la situation et souhaitent être remboursés. D’après les réglementations dans le secteur du commerce et prestation de services, les compagnies aériennes sont tenues d’effectuer des indemnisations. Comment ça se passe au juste ? Que faut-il savoir autour de ce sujet ? Détails !

Indemnisation d’un vol retardé ou annulé pour grève interne ou externe

Selon des dispositifs légaux CE n°261/2004, un remboursement est obligatoire de la part des compagnies aériennes. En effet, les entreprises responsables de l’annulation ou du retard d’un vol doivent respecter cette réglementation. Si des inconvénients de ce genre surviennent, ces compagnies doivent indemniser les clients. Mais est-ce que tous les passagers ont-ils droit à ce remboursement ? Est-ce une indemnisation totale ou partielle ? D’après de nombreux experts sur le sujet, le dédommagement peut dépendre de la nature de la grève. En effet, c’est en fonction de la situation que la compagnie prend la décision de rembourser tout le monde. Si l’entreprise aérienne arrive à prouver que les facteurs provoquant l’annulation de vol ne viennent pas d’eux, ils sont exonérés du paiement.

Sachez que la nature d’une grève à l’aéroport peut être externe ou interne. Lorsque ce sont les employés à l’intérieur de l’aéroport qui entrainent cette situation, il s’agit d’une grève externe. Les aiguilleurs du ciel, les contrôleurs aériens, les douanes… Quand ce personnel refuse d’effectuer leur travail, la responsabilité n’est pas tenue par la compagnie. Dans ce cas précis, les passagers, qu’il s’agisse de la classe économique ou affaire, n’ont pas droit à l’indemnisation. Mais s’il s’agit du personnel au cœur de l’avion ou les pilotes qui sont en grève… Le passager obtient gain de cause. Dans cette situation, il perçoit une indemnisation. Toutefois, il y a aussi d’autres conditions comme le fait que le vol s’effectue sur la zone de l’Union européenne.

Montant de remboursement possible pour vol annulé ou retardé par grève

Vous avez eu un problème lors de votre vol d’affaires ? Il a été annulé à cause d’une grève. Vous désirez obtenir un remboursement ? Mais à combien peut s’élever le montant d’indemnisation si le vol annulé ou retardé par une grève interne ? Selon la loi, la compagnie aérienne doit dédommager les passagers du préjudice. À noter que dans certaines situations, la compagnie aérienne propose un vol de remplacement comme moyen de dédommagement. Cependant, si elle n’avance pas cette solution, les passagers peuvent solliciter l’indemnisation. Dans ce cas, la somme à rembourser s’évalue donc en fonction de la distance du trajet en avion.

  • En effet pour les vols à destination d’un aéroport situé à plus de 3000 kilomètres, la compagnie doit réserver 600 euros.
  • Pour les distances assez courtes de 1500 kilomètres, il est possible d’obtenir dans les 250 euros.
  • Et enfin pour les trajets moyens entre ces deux distances, la somme à dédommager s’élève à 400 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *